Apple

Exclusif : Entretien sur l'automatisation des raccourcis avec Matthew Cassinelli

Par Maximus , le 22 juin 2021 - 53 minutes de lecture

Dans un épisode spécial du podcast AppleInsider, nous interviewons Matthew Cassinelli, qui a travaillé sur les raccourcis Siri après l'acquisition de l'application Workflow par Apple, et est maintenant un créateur indépendant qui enseigne aux autres comment créer et utiliser des raccourcis sur les appareils Apple.

Matthew Cassinelli est passionné par l'automatisation sur iPhone, iPad et Mac. Très tôt, il a rejoint la populaire équipe de l'application Workflow qui a apporté des automatisations en plusieurs étapes à l'iPhone. Workflow a ensuite été racheté par Apple et il est resté dans l'équipe car il est devenu Shortcuts.

Après avoir quitté Apple, Matthew est devenu un créateur indépendant spécialisé dans l'enseignement aux autres de la création et de l'utilisation de raccourcis pour automatiser leurs tâches, leur domicile, etc. Avec plus de 800 raccourcis dans sa bibliothèque personnelle, il partage certaines de ses automatisations préférées et explique comment les utilisateurs peuvent commencer.

Nous discutons de la création de raccourcis sur iPad et de la nouvelle version d'iPadOS annoncée à la WWDC. De nouvelles actions et une refonte de l'application Raccourcis la rendent plus intuitive et accessible aux nouveaux utilisateurs. Ensuite, nous attendons avec impatience les raccourcis sur macOS Monterey et ce que Matthew espère voir dans les futures mises à jour.

Si vous avez des questions ou des commentaires sur l'émission, tweetez à @stephenrobles ou écrivez-nous ici. Trouvez-nous dans votre lecteur de podcast préféré en recherchant "AppleInsider" et soutenez l'émission en laissant une note de 5 étoiles et un commentaire dans Apple Podcasts.

  • AirMedCare: AMCN Fly-U-Home vous offre le confort de la maison lorsque vous en avez le plus besoin. Recevez jusqu'à 60 $ de carte-cadeau lorsque vous vous inscrivez en vous rendant sur airmedcarenetwork.com et utilisez le code promotionnel POMME

Raccourcis avec Matthew Cassinelli – transcription de l'interview

Stephen Robles : Bonjour et bienvenue sur le podcast AppleInsider. Voici votre hôte, Stephen Robles. Et pour cet épisode d'interview très spécial, j'ai un invité spécial avec moi, Matthew Cassinelli, vous pourriez le voir comme le gars de Shortcuts sur Twitter, et il est également sur divers podcasts. Il est également sur le réseau Twitter, mais Matthew Cassinelli, merci beaucoup de nous avoir rejoint.

Matthieu Cassinelli : Merci beaucoup de m'avoir reçu. C'est un plaisir d'être ici.

Stephen Robles : Oui mon gars. Et donc tout d'abord, vous faisiez partie de l'équipe d'origine de l'application de workflow et j'ai été un des premiers à adopter. J'adore l'application de workflow. C'était comme si vous aviez dû enfreindre certaines règles pour obtenir cette chose, pour faire ce qu'elle a fait. Moi, je ne sais pas.

Je veux dire, il est resté dans l'App Store et c'était assez incroyable pour qu'Apple l'ait acheté. Mais parlez-moi, comment vous êtes-vous retrouvé dans l'équipe de workflow ?

Matthieu Cassinelli : Sûr. Je me suis engagé un certain temps après que ça ait commencé, donc je me sens comme l'une des personnes les plus chanceuses et à quel point tout s'est passé, parce que ce n'était pas le cas, je n'avais aucune idée que nous serions acquis neuf mois après que j'ai rejoint l'équipe.

Euh, mais j'ai d'abord entendu parler de Workflow via des sites Web, comme Mac Stories, et probablement, je ne sais pas si c'est aussi comme ça que vous en avez entendu parler, mais surtout quand Workflow a fini par avoir le problème de widget avec Apple, j'ai l'impression que vous êtes une sorte de référence à l'endroit où ils ont été littéralement expulsés du magasin.

Ironiquement, il y a une vidéo de ce moment où l'équipe enregistrait l'écran, combien d'abonnés ils obtenaient sur Twitter et vous pouvez littéralement me voir les suivre dans la vidéo. C'est en fait assez sauvage. C'était comme si nous ne l'avions découvert qu'après avoir été acquis. Et c'était comme, juste en regardant en arrière et ils étaient comme, quoi, "Vous pouvez voir le nom de Matthew ici."

J'ai travaillé dans une autre entreprise et je cherchais essentiellement un nouveau rôle et j'étais super dans la création de flux de travail et j'ai vraiment aimé ça. J'ai appris en lisant tous ces articles, mais je peux dire que c'est, je veux dire, même aujourd'hui, c'est toujours difficile à apprendre.

Euh, mais à l'époque, je voulais les rejoindre et les aider à créer une sorte de documentation et de présence sur les réseaux sociaux pour commercialiser l'application. Et puis aussi la galerie de Raccourcis était ce sur quoi ils travaillaient principalement à l'époque. J'ai donc construit beaucoup de ceux qui sont encore là aujourd'hui, ce qui est assez excitant.

Oui. Fondamentalement, nous voulions rassembler beaucoup de documentation et essayer d'expliquer le fonctionnement de l'application et Apple a essentiellement récupéré l'entreprise. Et donc à l'époque, nous aimons les variables magiques poussées, comme juste avant notre sortie. Et c'était même quelque chose que j'aurais aimé avoir plus de temps pour partager et expliquer pleinement aux gens.

Mais ouais, depuis, je veux dire, après, j'ai fini, je n'avais pas vraiment envie de travailler chez Apple. Ironiquement, même en tant que personne qui a toujours été très attachée à Apple parce que je voulais rejoindre une startup, une petite équipe, et comme avoir beaucoup d'impact sans tonne de frais généraux, je dirais. Et puis entrer chez Apple, c'est comme des couches de gestion, puis comme, je ne sais pas, juste toute cette histoire de société géante. Ce n'était pas exactement ce que je voulais. Et même à l'époque aussi, je vis à Berkeley. Et donc je suis juste hors de portée où je pourrais déménager pour travailler chez Apple. Et donc je devrais à peu près conduire, je pense presque deux heures par jour. Ou comme s'ils avaient tout le système de bus, mais c'est un trajet domicile-travail.

J'ai découvert que c'était juste quand le Switch est sorti, et j'ai eu le Switch et ça m'a rendu malade en voiture dans le bus. Et donc je ne pouvais pas, je ne pouvais rien faire dans le bus. C'était en fait, ouais, pas génial. C'était donc une sorte de déception. Mais j'ai fini par couvrir essentiellement ce qu'était ce support de workflow pour l'époque et finalement, il est finalement passé au support Apple, ce qui je pense que je n'ai aucune idée du nombre de personnes qui appelleront le support Apple, mais vous pouvez obtenir de l'aide avec vos raccourcis. .

Stephen Robles : Ah bon? Wow. Wow.

Matthieu Cassinelli : Je suis presque sûr que si vous êtes au niveau où vous aimez les construire et les partager en ligne, ils ne pourront peut-être pas vous aider autant, mais il y a techniquement un support là-bas, ce qui est amusant.

Stephen Robles : Wow. C'est intéressant. Maintenant, je vois un peu où sont passés les raccourcis. Depuis cette acquisition, avez-vous déjà eu l'impression que vous seriez peut-être resté chez Apple ou auriez-vous souhaité le faire ?

Matthieu Cassinelli : C'est une question intéressante. Pas nécessairement. Je veux dire, en parlant, au moins c'est post-pandémique ici en Californie, juste littéralement aujourd'hui, ils ont ouvert des trucs.

Alors peut-être qu'au cours de la dernière année et demie, cela aurait été bien de faire partie d'une plus grande entreprise et de ne pas être seul à faire mon propre truc. Parce que c'était, je dirai pas quelque chose à quoi je m'attendais et c'est en quelque sorte quelque chose que vous devez planifier si vous allez y aller en solo, mais je ne suis pas sûr. Je pense qu'il y a certainement des parties que j'aimerais voir plus dans la galerie, parce que c'est littéralement ce que j'ai fait.

Je ne suis pas sûr de ne pas pouvoir parler de quoi que ce soit en interne chez Apple, mais pas seulement parce que je n'en sais même plus à ce stade, il semble que l'une de ces choses où comme, j'aurais été la personne à le faire à l'entreprise et je n'y travaille pas. Donc ça ne s'est pas produit autant ou quelque chose comme ça.

Mais même malgré tout, ce qu'ils ont construit depuis lors est absolument incroyable. Et je pense qu'il aurait peut-être été difficile de connaître tout ça et de ne pas pouvoir l'utiliser parce que je pense que cela faisait en quelque sorte partie de ma décision de ne pas travailler là-bas, j'aime beaucoup utiliser ce truc, mais le faire est une toute autre histoire, surtout si c'est dans un état semi-cassé ou quelque chose comme ça.

Et je suis vraiment passionné par le fait d'enseigner aux gens comment l'utiliser et tirer parti de la technologie, pas autant de la partie configuration, qui est, je ne sais pas, il y a probablement des inconvénients à ne pas être là. Et dans une certaine mesure, j'aurais aimé pouvoir faire mieux aux côtés de l'équipe. Et l'équipe est aussi incroyable.

Et si vous avez regardé les sessions de développement là-bas, ce sont des gens adorables. Ils ont toutes ces blagues sur les soupes et des trucs comme ça. C'est hilarant. C'est probablement mon plus grand regret, c'est de ne pas pouvoir travailler avec certaines des personnes les plus intelligentes qui m'ont époustouflé, juste d'entendre des conversations, quand nous allions prendre un café, sur tout ce qu'ils pouvaient faire avec de telles personnes iOS. Et même Iaka mentionnait sur Twitter, comment ils devaient devenir des gens Mac pour développer des raccourcis pour Mac. Et donc je suis très fasciné. Qu'est-ce que c'est pour eux?

Stephen Robles : Permettez-moi d'obtenir les raccourcis sur Mac à coup sûr.

Alors maintenant, vous êtes indépendant, vous êtes seul, à faire les Raccourcis d'enseignement, à partager les Raccourcis. Vous avez un programme d'adhésion où vous avez en quelque sorte des raccourcis plus avancés. Donc très cool. Je suis curieux, qu'est-ce qui est si intéressant ou qu'est-ce qui vous rend passionné par l'automatisation avec des choses comme les raccourcis que vous encercleriez tout autour de vous ? C'est ce que vous faites, vous savez, ce sont des raccourcis.

Matthieu Cassinelli : Pour moi, j'étais le non-ingénieur de l'équipe. Et donc le reste de l'équipe était des développeurs et j'ai pu voir de quoi ils sont capables. Et je n'étais pas capable de faire ça. Et aussi, je ne veux pas apprendre à coder, mais je veux programmer des trucs. Et donc je pense que Shortcuts frappe vraiment bien ce créneau.

Et c'est même au point que pendant que je travaillais là-bas, ils m'expliquaient qu'une partie de ce que je faisais était essentiellement du développement, mais juste via l'interface de script à la place. Et donc, lorsque vous répétez avec chacun, c'est une boucle de quatre dans la programmation, ou honnêtement, je le sais encore à peine parce que j'ai appris uniquement à travers les raccourcis.

J'ai fait du SQL au début. C'est donc un peu comme ça que je pense que je suis entré dans la programmation linéaire où il faut aimer faire une chose et ensuite l'étape suivante, ce n'est pas toujours très intuitif pour moi. Cela permet vraiment à la personne ordinaire d'entrer dans les ordinateurs plus loin que je ne le pense dans le passé, je veux dire, même depuis la sortie de l'iPhone, c'est en quelque sorte, je ne veux pas dire qu'il a été abaissé.

Mais cela ne vous a pas permis de jeter un coup d'œil sous le capot et les raccourcis vous permettent certainement de le faire. Et donc je suis passé sous le capot et à travers chaque partie de la voiture et je suis allé bien trop loin. Et c'est, j'ai besoin d'autres fonctionnalités comme les utilisateurs avancés ici, mais il y a quand même des tonnes de choses. J'ai trop de matériel à même, j'aimerais être meilleur pour faire des vidéos parce que je peux m'assurer que ça dure toute la journée, mais en faire une vidéo YouTube succincte peut parfois être un défi, mais c'est pourquoi je fais des flux dans le l'adhésion et tout ça.

Stephen Robles : Droite. Et c'est aussi ça, c'est que cela peut être intimidant dès que vous montrez à quelqu'un un raccourci en cinq étapes. Vous savez, les gens deviendront un peu opposés, vous savez, à cette autre loi. Il n'y a aucun moyen que je puisse jamais faire ça. Ce qui est intéressant avec la version MacOS, c'est que je pense que certains pensent qu'à mesure que les gens créent des raccourcis sur le Mac, cela les amènera encore plus loin sur la voie de la programmation complète et de l'apprentissage de toutes ces choses.

C'est donc un point intéressant. Donc, avec ces petits raccourcis, vous savez, si vous parliez à quelqu'un qui n'a pas utilisé l'application Raccourcis et que vous vouliez lui montrer la puissance des raccourcis pour quelque chose qui s'appliquerait à lui et qu'il pourrait utiliser même au quotidien, Quelle est votre première étape ou quel court métrage pourriez-vous montrer à une personne pour l'enthousiasmer à ce sujet ?

Matthieu Cassinelli : C'était l'un des. Des questions pérennes qui sont toujours aussi dures car ça marche avec tout et ça dépend de qui on est. Je pense que la chose la plus simple que j'aime faire est de dire, montrez-moi votre écran d'accueil, car alors je peux juste choisir presque garanti, l'une de ces applications aura une prise en charge des raccourcis.

Il existe de très bonnes façons de l'utiliser ou d'interagir avec vos autres appareils Apple. Ainsi, si vous avez un HomePod ou une Apple TV ou une montre Apple, vous pouvez faire des choses comme diffuser rapidement vos vidéos sur l'Apple TV, ou même comme ouvrir une application spécifique en utilisant cela ou vous pouvez avoir comme vos haut-parleurs tout régler dans toute la maison.

Mon truc du marché est vraiment bien aussi. C'est toujours, je pense que c'est. C'est une chose très intéressante que je lutte presque à chaque fois parce que j'ai 900 exemples mais pour vous donner le top cinq, c'est comme, c'est 1% de ce qu'il fait. Personnellement, je gère l'ensemble de mon programme d'adhésion en faisant ces demandes Web sophistiquées via une API pour diffuser des tables, des bases de données et des trucs comme ça.

Je me consacre donc à fond à la programmation et à la création de choses qui sont essentiellement son propre environnement d'application. Mais j'en ai aussi un qui ouvre simplement ma liste de lecture Safari car c'est difficile d'y accéder dans l'application. Il y a donc tout un mélange de ce genre de choses. Celui que j'aime vraiment est qu'il met à jour toutes ces listes de lecture hebdomadaires que vous obtenez d'Apple Music et les ajoute à une liste de lecture principale.

Il s'agit en fait d'une automatisation qui fonctionne maintenant. Donc, comme si j'avais un historique de tous mes favoris mixés au cours des six derniers mois au lieu de seulement 10 chansons de la semaine dernière. Alors celui-là, celui-là est assez amusant.

Stephen Robles : C'est plutôt gentil. L'un de mes préférés est toute personne qui conduit, ce qui est généralement la plupart des gens que je fais rapidement, il y a un raccourci rapide pour mettre votre adresse personnelle.

Mettez-vous à l'étape de trouver le temps de trajet depuis l'emplacement actuel, puis remplissez automatiquement un texte à l'intention de votre partenaire ou de votre proche avec votre temps de trajet jusqu'à la maison. Et donc je lance ça tout le temps. Je fais beaucoup de trajets. Et donc j'ai appuyé sur ce raccourci et il dit être à la maison dans 20 minutes et il envoie un SMS à ma femme et juste cette courte automatisation, la plupart du temps est assez magique pour montrer aux gens ce qu'il peut faire. Juste la possibilité de trouver votre emplacement, d'automatiser un texte, de l'envoyer à quelqu'un et de faire quelque chose que vous feriez souvent. Et vous pouvez le faire de n'importe où. Que vous veniez chercher de la nourriture dans un restaurant ou que vous rentriez du travail, vous pouvez simplement envoyer un SMS à votre conjoint : "Je vais rentrer à la maison dans quelques minutes", et c'est toujours utile et vous pouvez l'exécuter. partout, tu regardes ton téléphone, tu sais, donc c'était plutôt cool.

Matthieu Cassinelli : Ouais, totalement. C'est un grand.

Stephen Robles : Je dirai qu'il y avait un raccourci que j'ai en fait publié sur TikTok, lequel avez-vous déjà expérimenté avec TikTok ou partagé des trucs là-bas?

Matthieu Cassinelli : Je l'ai fait, j'ai fait deux vidéos et je suis presque sûr d'avoir supprimé la première parce que j'étais gênée à ce sujet.

Stephen Robles : D'accord. D'accord. Alors, TikTok, j'ai posté un raccourci.

J'ai pu l'obtenir dans les 60 secondes, mais il tirait d'Unsplash. Qui est un site Web d'images libres de droits, et ils ont un lien API et cela peut, à chaque fois que vous, si vous utilisez la bonne URL, à chaque fois que vous l'appuyez, cela vous donnera une image différente et vous pouvez faire une recherche requête comme pour l'océan et l'eau ou autre.

Et fondamentalement, le raccourci tiré de Unsplash une image de la recherche de sujet qu'ils voulaient. Et à la place, c'est leur fond d'écran, car l'un des ajouts récents aux raccourcis est qu'il peut définir votre fond d'écran. Et si vous désactivez la bascule pour demander la permission de le faire, cela changera immédiatement votre fond d'écran.

Et puis je leur ai montré que vous pouvez le faire en tant qu'accessibilité, comme un appui arrière et les gens ont paniqué, vous savez, qu'ils peuvent changer leur fond d'écran chaque fois qu'ils appuient sur l'arrière de leur téléphone. Et je pense que ça a grimpé à 750 000 vues et c'était juste fou que les gens s'intéressaient autant. Donc, vous savez, c'est drôle.

Je pense que c'est, surtout, je pense David Smith, je m'appelle juste David Smith quand il a fait le widget Smith. Il n'avait pas réalisé à quel point la personnalisation est un sujet populaire pour les gens, qu'il s'agisse de papier peint ou autre. Alors je ne sais pas. Qu'avez-vous, avez-vous eu des expériences comme ça juste avec des personnalisations esthétiques ?

Matthieu Cassinelli : C'est ce que j'allais dire, c'est que celui-là, euh, je veux dire, tous les raccourcis, les trucs de l'écran d'accueil étaient incroyables à voir. Moi, c'était tellement dommage que ce soit juste un peu pas aussi bon qu'il pourrait l'être. Et puis ils l'ont réparé quelques semaines plus tard. Mais avec TikTok, c'était comme si c'était une vieille nouvelle à ce stade.

Et tout comme, si vous l'avez configuré, c'était vraiment pénible. J'ai tellement fait avec les écrans d'accueil. Ça va pas. Euh, j'ai besoin d'en faire des plus simples comme ça, où ce n'est qu'un raccourci, parce que je pense que c'est comme enseigner les raccourcis par rapport à l'utilisation des raccourcis est un tout, ce sont deux stades totalement différents.

Et donc je pense que l'utiliser comme les papiers peints est génial. J'ai le mien réglé pour changer cinq fois par jour. Comme quand je me réveille, c'est comme une couleur légèrement différente. Et puis va tout au long de la journée. Euh, alors c'est un, c'est un chic. Les nouveaux contextes de mise au point dans iOS 15 et sur tous vos appareils sont géniaux, car ils peuvent également modifier vos écrans d'accueil, ce qui, à mon avis, sera incroyable.

Et ceux-ci peuvent être configurés avec des automatisations de raccourcis à définir quand vous le souhaitez. Euh, ils ont même des déclencheurs d'emplacement qui fonctionnent automatiquement, ce qui n'est pas possible dans les raccourcis. Donc, vous pouvez avoir un je me mets au travail. Et puis ce sont mes écrans d'accueil de travail. Et pour moi, avec mon travail, les raccourcis sont également configurés sur ces écrans d'accueil.

Ainsi, il peut simplement exécuter tout ce dont vous avez besoin pour passer en mode travail. Le raccourci est, euh, ou le mode de mise au point est, et l'automatisation se déclenche en plus d'être automatisée lorsqu'elle s'allume. Alors c'est ouais, c'est ridicule. J'ai configuré 15 écrans d'accueil pour iPhone et iPad, ce qui signifie qu'ils n'en autorisent que 16. Et j'ai appris à la dure que si vous dépassez la limite avec des widgets, cela reviendra à la première page.

Et vous pouvez maintenant réorganiser les pages, mais vous ne pouviez pas avant. Oh mon Dieu. J'ai perdu tellement de temps. Euh, c'était comme, je veux dire, j'en suis arrivé au point où ça allait arriver. Je serais juste comme, d'accord. Et faites-le. Parce que je suis juste comme, je dois, je n'ai pas le choix. Je ne peux pas, si je m'énerve à ce sujet, je suis juste bien pire alors c'est juste comme, juste gérer ça, comme une partie du travail, je suppose.

Stephen Robles : Comme vous le dites, vous mettez beaucoup de widgets sur vos écrans d'accueil avec des raccourcis. Comment trouvez-vous que vous exécutez le plus souvent vos raccourcis, Siri, widgets, vous savez, en utilisez-vous sur la montre ? Qu'est-ce que tu penses?

Matthieu Cassinelli : C'est certainement presque l'un des plus grands défis que je peux imaginer et créer plus de raccourcis que je ne pourrais en tirer parti de manière réaliste la plupart du temps.

Mais je pense que c'est la raison pour laquelle je peux dire que le focus va déjà faire une grande différence. Quelque chose est cassé sur mon téléphone en ce moment. Je ne peux donc pas modifier l'écran d'accueil, mais sur mon iPad, c'est en fait très agréable de pouvoir le faire, je change essentiellement de contexte spécifique où j'ai, j'ai passé tellement de temps juste dans Raccourcis lui-même, à créer ces catégories aussi.

Donc, comme je l'ai fait, lorsque je travaille sur ma newsletter, j'ai configuré tous ces raccourcis pour chaque étape du processus et maintenant, lorsque je passe en mode newsletter, cela ne fait que le montrer. Et le plus important, c'est d'avoir des piles de widgets, car alors vous ne pouvez en avoir qu'une, comme sur mon téléphone, ce ne sont que les quatre raccourcis sur lesquels vous pouvez mettre 10 piles.

Donc, vous pouvez vraiment avoir comme 40 raccourcis sur un écran d'accueil, si vous voulez, ce que je finis par faire, définitivement. Cela a été un équilibre. Avant, chaque étape était un raccourci et j'avais littéralement 1500 raccourcis. Ensuite, je suis revenu à peu près complètement du côté opposé et j'ai créé un raccourci de newsletter qui avait 15 options.

Mais c'était aussi un peu comme des menus géants. Ça ne sentait pas bien non plus. Donc récemment, je me suis en quelque sorte installé dans un équilibre où il y a des raccourcis avec des menus, mais chacun d'entre eux est toujours généralement environ quatre dans un dossier simplement parce que c'est ce qui s'y trouve réellement. J'ai donc fait tout cela, tout ce travail mental sur la façon d'utiliser les raccourcis.

J'ai essayé d'aimer favoriser une communauté, plus de gens qui parlent réellement de Raccourcis parce que, à bien des égards, nous faisons tous la même chose par nous-mêmes. Et surtout maintenant qu'il est sur Mac, cela vaut la peine de discuter en tant que langage de programmation, quelles sont les meilleures façons d'aborder ce genre de choses ?

Parce que c'est ainsi que les gens vont automatiser les choses sur tout ce qui concerne les dispositifs à boulons à l'avenir.

Stephen Robles : D'accord, d'accord. Donc, puisque vous êtes un peu à fond sur les raccourcis depuis un certain temps, vous devez en quelque sorte être iPhone et iPad. Comme c'est probablement votre principal appareil de travail, mais dans l'ensemble, préférez-vous travailler sur l'iPad comme votre affaire principale ?

Êtes-vous toujours plus un gars Mac? Essayez-vous de l'équilibrer? Quelle est votre répartition là-bas ?

Matthieu Cassinelli : Ouais, je dirais que je suis allé assez loin dans l'iPad. Et je dirais que c'est celui que j'apprécie le plus et sur lequel je me sens super à l'aise. Presque toutes les applications ou services que j'utilise doivent généralement fonctionner via une API ou une application iPad afin de s'intégrer à mes flux de travail de presque toutes les manières. J'ai été iPad uniquement, à l'exception du fait que je fais des vidéos YouTube et diffuser en direct et faire des podcasts à partir d'un Mac. J'ai toujours, j'ai utilisé un Mac ces cinq dernières années, presque tous les jours, mais je ne l'utilise pas non plus. Je peux dire tout de suite que c'est un peu bizarre pour moi de m'asseoir et d'aller d'abord sur mon Mac, par opposition à mon iPad, parce que je me sens tellement plus à l'aise.

Et parce que je pense qu'à cause de cette personnalisation, je vais le faire sur le Mac en utilisant certaines des nouveautés, mais pas de la même manière où elles sont littéralement intégrées, comme changer d'écran d'accueil et de widgets, ce que j'ai fait grandi vraiment habitué. Avant de passer à l'iPad, j'étais plongé dans le Mac. Comme si je suis venu dans le monde Apple à cause des utilisateurs expérimentés de Mac.

Donc, tout cela a définitivement été natif, mais il m'a été difficile d'entrer dans des trucs d'automatisation en profondeur là-bas, en partie, car pour être honnête, beaucoup de choses ne sont pas très accessibles. Soit vous apprenez à programmer, soit il y a des applications ésotériques qui sont super incroyables, mais c'est comme si les raccourcis occupaient autant d'espace mental, c'est aussi une sorte de focus divisé où, à certains égards, c'était gentil du genre : "Est-ce que les raccourcis vont finir par arriver sur le Mac ?" genre de cela a payé, au moins. Oui.

Stephen Robles : Il fallait la même chose. Comme je n'ai jamais été dans Apple Script, vous savez, je ne les ai pas vraiment beaucoup utilisés et Automator, mec. J'essayais de l'utiliser de temps en temps, mais même pour essayer de convertir par lots certains fichiers PDF en images ou quelque chose du genre, cela n'a jamais semblé convivial. Je n'ai jamais eu l'impression que cela fonctionnait comme mon cerveau fonctionnait au moins. Alors j'étais, ouais, je ne suis jamais entré dans ça. J'espérais juste que les raccourcis arrivent sur le Mac et heureusement, c'est maintenant le cas.

Maintenant, avez-vous l'iPad Pro M1 ? Avez-vous effectué une mise à niveau récemment ?

Matthieu Cassinelli : Je l'ai fait, mais je l'ai renvoyé uniquement parce que j'ai intentionnellement, ce n'est pas comme, comme si j'aurais pu absolument faire une vidéo clickbait à ce sujet, mais j'ai acheté celui qui n'avait pas de cellulaire parce que je voulais voir à quoi cela ressemblait. Et je n'ai pas du tout aimé.

Et en partie parce que je n'avais pas réalisé à quel point mon Internet était mauvais à certains endroits de la maison, car il venait toujours de passer au cellulaire. Et je ne l'avais jamais remarqué, alors je savais que j'allais probablement retourner celui-là parce que j'aime aussi vouloir l'utiliser et je le fais, je pense que je vais mettre à niveau. Je voulais en quelque sorte voir ce qui allait se passer à la WWDC.

Et c'est définitivement, surtout sur YouTube, c'est comme si les gens s'attendaient à Final Cut et Xcode et puis nous aimons, ne l'avons pas compris. Et donc c'est oh, c'est un appareil terrible. J'ai tellement de réflexions sur l'iPad qu'il ressemble parfois à la conversation actuelle à ce sujet. Je suis comme si vous aviez complètement raté tout le reste à ce sujet et pourquoi c'est génial.

Je ne veux pas parler d'autres personnes parce que tout ce que je sais, c'est comment je l'ai utilisé et ce que j'aime, mais j'aime aussi vraiment Final Cut sur iPad parce que ce serait génial d'éditer les trucs et pouvoir simplement revenir au Mac si je le dois et avoir ce genre de flux de travail multiplateforme, et sinon à peu près à tous les égards, je fais déjà ce genre de travail. Comme je l'ai dit, je n'utilise la plupart du temps que des applications qui fonctionnent sur iPad et Mac. Et c'est peut-être en partie pour cela que je ne fais pas autant de vidéos parce que je suis sur mon iPad et que ce n'est pas aussi facile que cela pourrait l'être.

Stephen Robles : Alors je suis, je suis totalement avec toi. J'ai eu l'iPad pro M1 parce que l'édition de podcasts, au moins en ce qui concerne l'audio, est bien avec Ferrite. J'adorerais voir un Final Cut dessus et la conversation a été tellement divisée, vous savez, j'ai l'impression qu'après la Keynote, il y a un groupe de personnes qui sont comme, oh oui, le multitâche est génial maintenant. Et j'ai l'impression d'être dans un monde bizarro. Parce que je suis comme, c'est fondamentalement la même chose, c'est juste qu'ils ont des contrôles maintenant pour ce que nous n'étions que des gestes avant. Alors, et puis, donc il y a tout ce camp, tout ce camp. Et puis il y a l'autre camp où c'est comme, "Rien n'a changé. L'iPad est un échec." Et j'allais dire, je comprends les deux côtés, mais en fait, je ne comprends pas le côté qui dit que le multitâche est bon maintenant parce que c'est vraiment la même chose.

Pour moi, même, même si la fonctionnalité était au maximum de deux applications à la fois. Amende. Vous savez, si c'est tout ce que nous allons obtenir, c'est une chose, mais il y a toujours les petits morceaux. Comme je l'utilise toujours comme exemple, car cela semble le plus notoire, mais pour utiliser une interface audio, comme un microphone USB, juste une clé USB branchée directement sur l'iPad, permettez-moi d'utiliser Skype et une autre application pour l'enregistrer en même temps temps et laissez cette entrée audio être dans les deux applications. Et vous ne pouvez toujours pas le faire avec l'iPad OS15. Et donc même s'ils n'ont pas changé, comme le mécanisme de multitâche, comme la vue fractionnée et le glissement, ces autres petites choses comme les entrées et des choses comme ça, cela semble être juste un gros oubli.

Donc je ne sais pas. Vous n'avez pas l'impression que le monde est bizarre ? Je veux dire, c'est fondamentalement la même chose, non? Multitâche ?

Matthieu Cassinelli : Je veux dire, je sais ce que vous voulez dire spécifiquement à propos du multitâche, la récupération des éléments de l'écran d'accueil est grandement améliorée. Je suis d'accord que vous pouvez toujours faire le même genre de gestes. C'était en fait ma vidéo la plus réussie de loin expliquant les gestes de l'iPad en partie parce que j'avais une très bonne vignette où c'était comme simple, mais c'était, je pense, au moins à l'époque, l'une des plus complètes qui a fait expliquez à certains d'entre eux qu'ils aiment simplement passer d'une application à l'autre, en faisant le geste de type iPhone.

Tant de gens ne pensent jamais à le faire. Et comme ça aussi, vous deviez prendre une application, puis utiliser votre deuxième doigt pour accéder à l'écran d'accueil, prendre celle-ci et les déposer. Donc, c'est comme si vous pouviez tout à fait le faire. Ils ne l'ont pas remanié en termes de gestion des fenêtres sur iPad aussi philosophiquement, mais en termes de contrôles de l'interface utilisateur, je pense que cela a beaucoup plus de sens.

Je pense même après avoir fait cette vidéo. Comme Federico a posté une sorte de vidéo où il a déplacé une chose de la vue divisée en plein écran en la déplaçant vers le haut. Et j'étais comme, oh mon Dieu, je ne savais pas que tu pouvais faire ça. Et comme, c'était vraiment sympa. Donc ça, c'était un bon exemple de genre, même moi je pensais tout savoir à ce sujet.

Et puis il y avait comme, pas une ou deux d'une seule chose. Euh, je ne l'ai pas vraiment essayé, mais si vous mettez une vue fractionnée sur le côté gauche, ce qui n'est pas le côté normal, puis que vous déplacez le pavé tactile vers la droite, vous pouvez le pousser sur tout l'écran . C'était comme le seul geste que j'ai compris plus tard que j'étais comme, je dois faire une vidéo de suivi.

Euh, ouais, peut-être que je peux te l'envoyer ou le mettre sur Twitter ou quelque chose. Je pense que c'est bizarre que vous fixiez les trois points tout le temps maintenant, mais certains trucs de fruits à portée de main, je suis surpris. Je pense spécifiquement au podcasting, je l'ai remarqué spécifiquement dans tous les podcasts que j'écoutais pour s'en plaindre davantage et ils se sont en quelque sorte arrêtés.

Et je me demande si Apple sait que c'est quelque chose qui préoccupe autant les gens, même si. Il y a une chose très intéressante, entre guillemets, tout le monde que je connais sait que cela a besoin d'une sorte de fonctionnalité, mais alors, avons-nous déjà dit cela clairement? Et comme, d'une certaine manière, ce n'est qu'une demande, pas comme si c'était absurde que cela n'ait pas été fait ou quelque chose comme ça.

Stephen Robles : Je vais faire la demande officielle maintenant. Apple, si vous écoutez, nous permet d'utiliser les entrées audio dans plusieurs applications en même temps. C'est tout.

Matthieu Cassinelli : Je dirai que vous devez aussi déposer des commentaires, car littéralement, comme leur TA, comme, je pense que c'était très agréable de travailler pour une application vraiment intense et tous ces ingénieurs et puis aussi, fondamentalement, je n'ai pas travaillé chez Apple le plus souvent. Je n'aimais pas voir dans l'équipe d'ingénierie ce qu'ils faisaient tout le temps, mais c'était très utile de comprendre ce qu'il faut pour faire ce truc et à quel point les gens d'Apple sont attentionnés. Les voir discuter d'un problème, d'un angle spécifique d'un service.

J'étais comme, wow, vous avez vraiment réfléchi à chaque angle et vous l'avez réduit à ces meilleurs ou même juste au système de priorité du genre, ouais, c'est ce que je veux faire. Mais c'est, c'est, euh, c'était un P3 et maintenant c'est un P2 l'année prochaine, ce sera comme, c'était l'une des raisons pour lesquelles je ne voulais pas travailler il y avait certains de ces trucs qui prendraient trois ans à faire et peut-être. J'ai besoin d'un peu plus de patience, mais c'est l'une des parties qui est agréable d'être libre, je peux créer un raccourci et le partager avec quelqu'un immédiatement. Je n'aurais pas à attendre chaque été pour partager de nouvelles choses.

Stephen Robles : Oui bien sûr.

Matthieu Cassinelli : Je pense que la WWDC cette année m'a en quelque sorte aidé à recontextualiser ce qu'est l'iPad. Je pense que je vais devoir m'asseoir avec lui plus l'été, mais je pense que je m'attendais un peu, de la même manière que beaucoup de gens, à ce que l'iPad devienne en quelque sorte un remplaçant du MacBook dans la mesure où vous le pouviez, comme, vous pouvez probablement déjà l'utiliser lorsque vous auriez besoin d'un ordinateur portable, par opposition à un ordinateur de bureau, si c'est clair, comme j'utilise un ordinateur de bureau et je n'ai pas d'ordinateur portable du tout, et je n'en ai pratiquement pas besoin parce que j'ai un iPad pro, je pense qu'avoir juste un iPad pro et aucune sorte d'autre ordinateur, probablement la plupart des gens ne peuvent pas le faire pour le moment. Et je pense que cela s'intègre également très bien dans une niche de créateur de contenu.

Nous aimerions tous ça. Et cela aiderait vraiment, surtout pour les voyages ou des choses comme ça. Mais 90% des autres personnes ne font jamais quelque chose comme ça. Et donc, il répond probablement très bien à la plupart de ces besoins. Et puis le dernier élément est que je pense que quelque chose qui ne va peut-être pas, ou qui passe souvent sous silence, c'est presque tout le monde que je connais qui utilise l'iPad Pro à temps plein ou, ou quoi que cela signifie, utilise des raccourcis. Et ne connais presque personne que je vois, parle d'iPad, utilise des raccourcis.

Et donc si vous. Vous êtes comme, ouais, vous avez raison. Je ne peux pas vraiment faire une partie de mon travail et je me dis que je peux travailler sur ce que je n'avais jamais pu faire auparavant à cause de cet outil d'automatisation. Et donc à bien des égards, c'est pourquoi les raccourcis pour Mac vont être vraiment cool, même pour l'iPad lui-même. Parce que maintenant vous pouvez faire du vrai travail avec des citations sans guillemets, ou là où vous choisissez de faire votre vrai travail se passe sur le Mac, maintenant vous pouvez automatiser avec des raccourcis là-bas.

Vous pouvez également l'apporter sur l'iPad, ce qui sera probablement une meilleure expérience pour beaucoup de simples contacts. Et de la même manière que vous faites des podcasts touchant le contenu. Je déteste la terminologie. Cela semble un peu bizarre, mais

Stephen Robles : Non, non, je comprends.

Matthieu Cassinelli : Contrôler physiquement vos affaires, c'est comme éditer un podcast ou éditer une vidéo, c'est tellement génial sur l'iPad et c'est la même chose avec les raccourcis. Et ça va être vraiment cool de voir des gens adopter des raccourcis américains.

Stephen Robles : Absolument.

Matthieu Cassinelli : Je suis comme à bout de souffle parce que je suis tellement excité.

Stephen Robles : Excité par les raccourcis, alors dites-moi, quels sont vos trois ou cinq meilleurs ? Eh bien, qu'en est-il de cela? Combien de raccourcis avez-vous dans votre bibliothèque de raccourcis ? Je serais curieux que vous regardiez le total.

Matthieu Cassinelli : J'en ai 855 en ce moment. C'est presque facile. J'ai une centaine de dossiers. And so those are really areas where I do things with Shortcuts.

I have 10 folders for YouTube videos, for everything from prompting me to like listen to my script out loud so that I can hear the tone and the pacing of those things from grabbing my YouTube RSS feed and opening into like the comments section. So I can have a specific video and things like that.

Stephen Robles: That's nice, is that on your public gallery on matthewcassinelli.com?

Matthew Cassinelli: Not yet, although, but he should go to matthewcassinelli.com/sirishortcuts. Shortcuts catalog is what I call the overall thing. The Shortcuts library is where I have, I don't remember how many it's up to now, but they're all some of the simpler versions so I'm actually going to be adding a lot more soon again, it'll, it'll be nice in the hundreds realm, cause I'm just, I don't know. I have so many, it's kind of wild, but

Stephen Robles: I have 131. So not, not near you.

Matthew Cassinelli: That's I think that's what it says. Like nobody should. I'm a Shortcuts creator, and this is my job to make this stuff and to think of everything so you don't have to. The theory is I want you to look at a hundred of them and grab 10 that made sense for you, but you can also maybe go see ones that you don't necessarily need, but see how they're built and stuff like that. It's just like, what's the Jurassic Park thing, "Just because you can doesn't mean you should."

So I don't know. That's not, that's terrible.

Stephen Robles: Oh goodness, just, they didn't wait long enough to find we're butchering this. I'm sorry every Jurassic Park fan.

Matthew Cassinelli: That's why I was just fully paraphrasing because I knew I was not going to get it right.

Stephen Robles: But yes, that's a good, yes. Good quote.

Matthew Cassinelli: That's pretty much what I'm doing.

Stephen Robles: So of those 800 something. Can you name maybe three to five that are kind of like your favorite? Maybe it's, you're most proud of having figured out how it worked and getting it to work or just one that you use all the time?

Matthew Cassinelli: Ones that I really like for HomePod are I have just one that's called chain speaker, and it sets so that I can just pick from any of the HomePods that I have and, or Bluetooth or Apple TV things, and switch to that.

And AirPods and then back, cause that can kind of be a pain in the butt too. That also includes some that are set. This is, this a specific method is in order to group HomePods, you have to play music through the control home action, which is through HomeKit essentially. And it only lets you play a specific radio station or album or something like that.

But I have just played downstairs and it groups all my HomePods together really quickly, which is otherwise not possible currently. So I, I just find that really useful. And honestly, another feature requests for Apple. I don't know why that's not possible otherwise. Just directly in real time. That seems like the perfect use case for Shortcuts is it's that always changes and so you want to be able to set it just depending on your context.

Stephen Robles: Do you also regret the death of HomePod as I do?

Matthew Cassinelli: HomePod menu's still around. And so at least that got more people to have them that could run Shortcuts in my world. I also think nobody ever talked about that you could run Shortcuts from HomePod, like at all.

Stephen Robles: That's true.

Matthew Cassinelli: That is always blew my mind that it's like Shortcuts was just never, ever considered as part of Siri, even though it's been that for the last three years, I will say it also kind of can suck sometimes. So like say that and then have get Apple to improve it as opposed to just like, it never was even mentioned, which I think is it has actually, I feel like is one of the reasons HomePod didn't seem as good as because people never talked about this one feature of it that actually I could listen to my articles out loud on the HomePod, which is what I do.

But also I only ever listened at like 15%, because if I turn it louder, it'll like rumble through my floor. So it's, it's definitely like overpowered, even though it's awesome in those needs. At the time I wanted a HomePod mini and I had to pay $300 for this thing. So I get why it didn't sell well.

Stephen Robles: I will say, back in the early Shortcuts days, there was an option in every shortcut where you could name the shortcut, you do the icon and color, and then you actually would program the Siri command that you would speak separately. And you'd be able to kind of hard code that into the Shortcuts. So, you know, when you say this, that's what it does.

And there was some update. I don't know if it was, iOS 13 or 14, but yeah, they changed it to where, whatever you title the short is the spoken command. And I feel like that was never made clear. Totally. And at least for me, there was a couple of weeks where I was like, how am I supposed to trigger these Shortcuts? I can't program what to say.

And I don't know. I forget where I saw it, maybe it was, I don't know if you ever tweeted it or whatever, but you just say the name of the shortcut, but that, I don't know. I guess I preferred where back when you can hard code kind of what you could say, but I feel like that that would have made a gap for some people where they wouldn't, you know, at least seeing that option when you edit it a shortcut signal to you, that you program something to say, and now it's kind of really not anywhere.

Matthew Cassinelli: Totally. They did address that in iOS 15. So I'm trying to look it now says underneath the name. I'm not going to say it, but blank Siri comma, the name of the shortcut right underneath where you type in the name. So there is something that they've really emphasized is the fact that is a trigger phrase for it. So that was something I totally agree that I have, again, I want to comment from personally nothing against the Shortcuts team, but that does feel like one of those things that I would have really cared about and like wanted to make sure when you're transferring that people like understood what was happening.

And so I think that I would say that's, that's the kind of thing that I wish I had been there to like really pay attention to, as that was always my goal was just the person. I don't care about the technology as much as the people who understand it. And so I think that's going to be much better in this version is all of the names are clearly the trigger phrase for the thing.

I think if you add a shortcut from an app and don't give it a name. You can actually give it a separate trigger phrase, but I think that's like a weird edge case from the developer thing.

Stephen Robles: Cause I'm looking now because I have the beta on my iPad. So I have iPadOS 15 here and in the Shortcuts app, there is a kind of like a new settings icon.

And in the setup side, you can actually do import questions. And I do like that. I feel like that's much clearer.

Matthew Cassinelli: Yeah, those were always there. It was just under a scroll. So you would never see it. There's so many leg UI things the same with actually comments now will expand to show how much texts you have in there.

If I happen to like type something that was one line break below, you just wouldn't ever know that there was words down there never see it.

Stephen Robles: You would never see it, right.

Matthew Cassinelli: I did notice the name field. You have to know that you can tap on it in order to change it. But yeah, it says there. Yeah, I noticed that it's like a little tiny affordance that's emphasizing the fact that you speak the name of it. One nice thing too, that I actually only just realized today the Mac app is, and I, I guess I assume this is for iOS too, with the share sheets. So there's a whole redesigned share input section where you can basically have it speak back responses if you want, or also change a whole ask for input methodology.

So at the beginning of every single shortcut, I would say if there's not an input, if this isn't run from the share sheet, essentially, then instead, let me select a photo or something like that. And I would do that in every single shortcut. And you pretty much have to know to do that. You'd have to know essentially scripting at that point in order to just make a shortcut work in multiple places.

And so one of the changes now is if it's not set up to automatically run something, it can just prompt you to ask for a photo or text at the right moment. And so some of the, um, just usability things are going to be a lot better this year. Like suggesting new actions for you at each step that otherwise you'd just have to kind of know, or intuit.

It can just like, be like, oh, you should, if you have a list of things, maybe you should choose from the list and narrow it down to just the one you want. Yeah, that stuff was going to be a lot better.

Stephen Robles: So you had your HomePod shortcut that you really like, what's one other that you just either use it every day or you just, you couldn't live without it or really do your work without it?

Matthew Cassinelli: That last part is the perfect angle for one that's my log caffeine shortcut, because it helps me do my work. I could mention the other one I like, I do a whole meta thing where I scrape Shortcuts itself and the, and the API that they have are Shortcuts to post all of mine to my website. And I'll share that later, but my log caffeine one, I have a whole set for different types of coffee, cup sizes, or espresso, or like soda or something like that.

And then it logs the caffeine and then calculates. I'm pretty sure I need a better essentially algorithm for it, but, um, it just like calculates how much I've had so far during the day, so that I can tell if I'm over-caffeinated or not, and keep track of it over time too.

Stephen Robles: There's no such thing as over-caffeinated, Matthew don't fall don't believe the lie.

Matthew Cassinelli: All the time. Honestly, I drink Blue Bottle, which is from the Bay Area and it is so strong that if I have two cups, I will literally have to lay down because I'm so caffeinated.

Stephen Robles: On our, on our HomeKit Insider podcast me and Andrew, we started talking about the uKeg where you can brew your own cold brew at home with nitro. That stuff's amazing. I hit that up pretty often, but anyway, yeah, I don't need a lot of caffeine short can I just know I have a lot. That's that's cool.

Matthew Cassinelli: I was like a log water, one. That's like a brother to it or whatever that it's like, what's half of your body, which is also needs a better algorithm, but I that's.

I need to use that one more. Cause I do not drink enough water and I have too much coffee.

Stephen Robles: Oui. And the coffee is the opposite of water as far as hydration. So I do it. Oui. I knew that. So with the macOS Shortcuts and that's very exciting. What are some other functions or integrations that you hope Apple will add in the future, both for our Shortcuts on iOS and on the Mac?

Matthew Cassinelli: I think they need to add Shortcuts for every single app that they offer. And they also need to send the session that they just created about making good Shortcuts to those other teams. Because I do think that's another interesting thing is like Apple is very cross-functional and so there's a context team and a calendar team or whatever.

There's not a person on those teams. I mean, maybe there is, but like dedicated to Shortcuts or like the Shortcuts team doesn't go make it for them. And I think an interesting thing, even just with Shortcuts itself is like they had to fully develop the APIs that the developer is going to use in addition to their own internal developers, to be able to utilize that stuff.

They obviously had early access, but at least it just working well, needs to be functional. And so I think like Numbers and Keynote. They have very basic, like you can add to certain rows and the Numbers team has actually added, has been, I think one of the only teams that's improved the Shortcuts that existed in Workflow.

So like, I think that's why I am a little surprised that it's been almost three years now. I think over 50% or 75% of the actions, artists from Workflow were from the public APIs that the team could build, which they did an amazing job of taking advantage of literally every single thing that was possible.

But I do think that Apple needs to lead by example, as much as they're providing documentation for developers to do it, I need to see really good pages options in order for other document apps, to have examples to learn from themselves too. And just for pure functionality. Adding Numbers support means that every, like an everyday person could automate their spreadsheets and run their whole business, using a couple of Shortcuts.

And instead I do have to go to the web for a lot of stuff that doesn't have shortcut support yet that I think I really hope that session, I think it's like designing great actions for Shortcuts. They very clearly are like, you need to get data, you need to have a thing that's just the file itself. You need to be able to post it.

So they like lay out the types of Shortcuts that developers should make. And I'm even thinking about like, actually meeting with developers themselves and talking with them about their Shortcuts ahead of time, just because I want to help people regular people. I want to take advantage of it myself and I want their users to be able to use it all because it's like at this point all we're waiting on is for apps or Apple to add more actions.

And then the second, I mean, we got like 40 new actions this year and I just added 50 new Shortcuts because of that. So like the sky's the limit, as soon as any app integrates with this, and now we can get Mac apps, it's going to be really cool. I'm excited.

Stephen Robles: Oui. Well, very cool. Well, Matthew, thanks so much for joining us.

Where should people go? We'll put links to matthewcassinelli.com of course. And your Twitter. You're a great follow there. Anything else you'd like to point people to?

Matthew Cassinelli: I have a YouTube channel. It's youtube.com/matthewcassinelli. I'm trying to get more consistent with uploads, but I also run my membership program through my website.

It's matthewcassinelli.com/membership. And so through that, I basically do regular live streams where I'm building new API Shortcuts. I just did a bunch for Notion, or I also have a Shortcuts user group that I am now, I'll say it here now, as I'm moving it from Slack to Discord, which we were on Discord originally, but now we're going back because that will make it a lot easier to actually just interact casually.

I moved here right before the pandemic. And so Discord, wasn't really stable then. And now it's like the community thing is the thing. Oui. But I, I want to, I want to stream with people through that and just inside the group and just kind of interact with people more and talk. And then I'm probably going to add a forum on top to have like web searchable answers for specific questions and stuff like that.

But yeah, it's tons of fun. There's so many people doing shortcut stuff, it's huge on Reddit. And so I'm trying to just like talk with all y'all more because I want to help. You should come on and we should build some short guys together. I'm totally. Oui. I just want to help people build it because I think you got to see it to understand it really and see someone who's just like, like throwing them together. Cause then once you see that it's possible and that you can get further. I think it's like, oh, now I can really take advantage, like Shortcuts for Mac. I think also is like, okay, now it's time to take it seriously. Maybe you just didn't care about the iPad before and your phone, you don't do it for work, but there's a lot of awesome stuff and you'll be able to use it personally, too.

Stephen Robles: So. Very cool. We'll put links to all of that. Your YouTube channel and website is in show notes. Listeners, check out Matthew Cassinelli. Matthew, thanks again for joining.

Matthew Cassinelli: Yes, thank you for having me. It was a pleasure.

Subscribe to AppleInsider on:

Support the show on Patreon or Apple Podcasts to get ad-free episodes every week and early access to the show!

Tune in to our HomeKit Insider podcast covering the latest news, products, apps and everything HomeKit related. Subscribe in Apple Podcasts, Overcast, or just search for HomeKit Insider wherever you get your podcasts.

Keep up with everything Apple in the weekly AppleInsider Podcast — and get a fast news update from AppleInsider Daily. Dites simplement « Hé, Siri » à votre HomePod mini et demandez ces podcasts, ainsi que notre dernier épisode HomeKit Insider.

Si vous souhaitez une expérience AppleInsider Podcast principale sans publicité, vous pouvez prendre en charge le podcast AppleInsider en vous abonnant pour 5 $ par mois via l'application Podcasts d'Apple ou via Patreon si vous préférez un autre lecteur de podcast.

AppleInsider is also bringing you the best Apple-related deals for Amazon Prime Day 2021. There are bargains before, during, and even after Prime Day on June 21 and 22 — with every deal at your fingertips throughout the event.

Maximus