Apple

Razer Book 13 Critique | TechSpot

Par Maximus , le 10 avril 2021 - 19 minutes de lecture

Razer est depuis longtemps connu comme un fabricant de périphériques de jeu et d'ordinateurs portables grand public haut de gamme. Cependant, avec le Razer Book 13, ils s'attaquent au marché lucratif des ordinateurs portables pour les entreprises et la productivité. Traditionnellement dominé par Dell et HP, pour réussir dans ce domaine, il faut convaincre les professionnels de l'informatique que votre ordinateur portable rendra leurs employés plus productifs. Voyons comment le livre 13 s'empile.

Razer appelle le Book 13 un «ordinateur portable de productivité ultrabook», obtenant également la certification EVO d'Intel. C'est une continuation de l'initiative Project Athena pour aider à normaliser le marché des ultrabooks. Les exigences incluent un processeur Intel de 11e génération, Wi-Fi 6, plus de 9 heures d'autonomie de la batterie, des temps de réveil rapides et Thunderbolt 4.

La version spécifique que je vais vérifier aujourd'hui se vend au prix de 1600 $ et présente les spécifications suivantes:

  • Processeur Intel Core i7-1165G7 (4C / 8T)
  • Graphiques intégrés Intel Iris Xe
  • Écran tactile de 13,4 po 1 920 x 1 200 au format 16:10
  • 16 Go LPDDR4x, SSD PCIe M.2 de 256 Go
  • 2 ports Thunderbolt 4, Wi-Fi 6
  • Batterie 55Wh

Cette configuration est le modèle milieu de gamme de Razer de la série. En passant au modèle inférieur, vous obtiendrez un i5-1135G7, un écran non tactile, 8 Go de RAM et un prix de 1200 $. En passant au modèle supérieur, vous obtiendrez un écran tactile 3840×2400 UHD +, un SSD de 512 Go et un prix de 2000 $.

Qualité de fabrication et conception des matériaux

Avec toutes les spécifications à l'écart, jetons un coup d'œil à l'ordinateur portable réel. La coque est en aluminium CNC, ce qui donne au Razer Book une sensation de qualité supérieure extrêmement robuste. Cependant, cela augmente également son poids par rapport aux alternatives en plastique ou en fibre de carbone.

Le livre pèse 1,4 kg (3,1 livres), soit environ une demi-livre de plus que le Dell XPS 13. Je vais être honnête, la toute première chose à laquelle j'ai pensé en sortant l'ordinateur portable de la boîte est sa densité. est. Vous obtenez une robustesse sérieuse pour cette demi-livre supplémentaire. Pour moi, ce compromis pour une qualité de construction supérieure vaut le poids supplémentaire. Cependant, pour quelqu'un qui transporte régulièrement son ordinateur portable, vous devrez peut-être penser à cela. En termes de taille, le Book 13 mesure 0,6 "(15,15 mm) de hauteur, 11,6" (295,6 mm) de largeur et 7,8 "(198,5 mm) de profondeur.

L'écran se ferme au ras de la base de tous les côtés, ce qui lui donne un aspect légèrement carré. On a l'impression qu'il y a des aimants sur les bords pour maintenir l'écran lorsqu'il est fermé. Cela peut aider à éviter tout dommage si l'ordinateur portable est dans un sac. Cela fonctionne bien, mais pour moi c'était trop bien. Avec une si petite indentation à l'avant, le Book 13 est difficile à ouvrir. Il n'y a tout simplement aucun moyen d'obtenir un effet de levier à l'avant et il faut presque toujours deux mains pour l'ouvrir. L'alternative consiste à enfoncer votre ongle dans la petite rainure à l'avant. Cela pourrait être résolu en utilisant un aimant légèrement moins puissant ou en faisant une plus grande découpe pour les doigts à l'avant.

La conception générale des matériaux rappelle l'ancien style MacBook Pro. L'anneau de couleur plus claire autour du bord est une belle touche pour briser le look "morceau d'aluminium solide". En termes de marque, il y a un logo Razer en miroir sur le dessus et c'est tout. Rien de tape-à-l'œil. Je pense que c'est un look très discret mais agréable. Je pouvais aussi voir que certains le trouvaient trop fade.

La connectivité est très bonne pour un ordinateur portable de cette catégorie, ce qui signifie que vous pourrez vous débrouiller dans de nombreux scénarios sans clé. Sur le côté gauche se trouvent un port Thunderbolt 4, un port USB 3.2 Type A et un port combo de 3,5 mm.

Sur le côté droit, nous trouvons un autre port Thunderbolt 4, un port HDMI pleine taille et un emplacement pour carte microSD. Ce port HDMI pleine taille est vraiment agréable et manque souvent sur les ordinateurs portables de ce segment. Cela vous évitera d'entrer dans cette réunion importante sans que votre clé électronique n'essaie frénétiquement de comprendre comment montrer votre présentation.

Les deux ports Thunderbolt 4 prennent en charge la distribution d'alimentation USB-C, ce qui vous donne une flexibilité dans la façon dont vous chargez l'ordinateur portable. En haut de l'écran, vous pouvez voir le réseau de microphones à 4 voies et la webcam 720p intégrée avec prise en charge IR et Windows Hello. La qualité du microphone était vraiment solide et sonnait assez nette, bien qu'un peu compressée.

J'ai été impressionné par la webcam pour la plupart. Il offre une excellente reproduction des couleurs sans un aspect sur-traité. Cependant, cela perdait parfois la concentration lorsqu'il y avait plusieurs personnes à l'écran. J'espère que c'est quelque chose qui pourra être corrigé dans une future mise à jour du micrologiciel. Si je suis pointilleux, ce serait bien de voir l'industrie passer aux webcams 1080p compte tenu de la montée en puissance du télétravail et de la vidéoconférence. Il n'y a aucune raison pour laquelle un téléphone à 500 $ devrait avoir une meilleure caméra frontale qu'un ordinateur portable à 1500 $.

Le bas du Book 13 comporte deux coussinets caoutchoutés pour assurer une bonne circulation de l'air vers les deux ventilateurs de refroidissement. L'échappement pour les ventilateurs est juste en dessous de la charnière de l'écran. La maille d'écran qui recouvre les ventilateurs est encastrée et mince. Si vous posez l'ordinateur portable sur vos genoux ou si vous exercez une pression dans cette zone lorsque vous le prenez, vous pouvez par inadvertance entrer en contact avec le boîtier du ventilateur en rotation. Pas un son amusant à entendre. Je pense que l'utilisation d'un treillis plus épais ou le surélever légèrement au-dessus des pales du ventilateur aurait pu aider à atténuer cela. Heureusement, les fans ne viennent pas beaucoup puisque le corps métallique de l'ordinateur portable agit comme un grand dissipateur thermique.

Internes et performances

Avec le retrait de 10 vis Torx T5, ​​nous sommes dans les tripes de l'ordinateur portable. On remarque immédiatement que la moitié de l'espace est occupée par la batterie. Cela ne laisse pas beaucoup de place aux mises à niveau des utilisateurs. En fait, la RAM est soudée au PCB, laissant le SSD comme seule pièce évolutive. La configuration de niveau intermédiaire du Book 13, vers laquelle je pense que la plupart des gens seront attirés, est livrée avec seulement un SSD de 256 Go. Alors que la plupart des fichiers volumineux sont stockés sur des partages réseau dans un environnement professionnel, je pense que 256 Go est encore trop petit. Je m'attendais à ce que le niveau intermédiaire soit livré avec 512 Go et le niveau supérieur avec un lecteur de 1 To.

Le SSD intégré était un sac mélangé lors de nos tests. J'ai mesuré des temps de démarrage à froid de 10,8 secondes. Ce n'est pas mal, mais cela ne raconte que la moitié de l'histoire. Alors que les performances de lecture étaient bonnes à ~ 2,7 Go / s, nous avons vu les performances d'écriture fluctuer entre les vitesses rapides du SSD, puis plonger dans des vitesses de lecteur mécaniques à un taux embarrassant de 90 Mo / s dans certains tests.

Lorsque nous avons regardé le lecteur, il s'est avéré que notre unité d'examen Book 13 était livrée avec un lecteur sans nom, tandis que d'autres critiques rapportent que leurs ordinateurs portables sont livrés avec des lecteurs Samsung. Avec le prix des SSD NVMe de dernière génération si bas, il n'y a aucune excuse valable. Nous avons contacté Razer pour obtenir des éclaircissements à ce sujet et mettrons à jour la pièce une fois que nous aurons reçu une réponse.

Nous avons déjà examiné le processeur Intel Core i7-1165G7 (Tiger Lake) qui alimente cet ordinateur portable, nous ne passerons donc pas trop de temps sur les tests de performances ici.

En résumé, c'est l'un des meilleurs processeurs mobiles d'Intel, basé sur sa dernière technologie mobile. Par rapport à la précédente puce de 10e génération d'Intel, elle est environ 20% plus rapide en performances multi-thread et 30% plus rapide dans les scénarios à thread unique. Comparé au Ryzen 7 4800U concurrent d'AMD, le i7 est meilleur dans les charges de travail à un seul thread, tandis que le Ryzen obtient généralement la victoire dans les applications multi-thread. Pour le type de charges de travail que vous effectuez probablement sur un ordinateur portable ultraportable comme celui-ci, notre examen a révélé qu'Intel gagne généralement.

Il convient également de noter l'énorme bond en termes de performances graphiques par rapport aux précédents ordinateurs portables Intel. Vous pourrez vous débrouiller très bien avec des paramètres faibles à moyens à 1080p dans de nombreux jeux.

Si vous avez besoin d'une alimentation GPU discrète, Razer propose le système GPU externe Core X Thunderbolt 3. Nous allons vérifier cela sous peu, alors restez à l'écoute pour cet examen.

Étant donné que l'ordinateur portable est essentiellement un morceau d'aluminium solide, il a tendance à chauffer lors d'une utilisation intensive. La surface de frappe devient visiblement chaude. C'est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Si vous n'êtes pas fan des ordinateurs portables chauds, vous pouvez régler les paramètres de refroidissement et de performance dans le Razer Synapse préinstallé. D'un autre côté, ce refroidissement supplémentaire aide à libérer le processeur de la limitation thermique qui autrement entraverait ses performances sur d'autres ordinateurs portables. Les ventilateurs deviennent visibles à pleine charge, mais ils ont aidé à maintenir les températures à pleine charge en dessous de 75 ° C lors de mes tests.

La durée de vie de la batterie est tout aussi importante dans un ordinateur portable comme celui-ci. La batterie 55Wh est décente, mais pas record. Bien sûr, la durée de vie de la batterie dépendra de l'utilisation, mais j'ai mesuré un peu plus de 14 heures de temps d'inactivité à l'écran et environ 9,75 heures de lecture vidéo. Il est difficile de donner des chiffres pour une utilisation typique car cela dépend complètement de ce que vous faites, mais vous devriez vous attendre à quelques heures de moins pour un travail plus actif. Ces tests ont été réalisés avec une luminosité d'écran d'environ 125 nits. Bien que ce soient des chiffres traditionnellement impressionnants, il existe de nombreux autres ordinateurs portables sur le marché avec plus de 3 heures d'autonomie en plus.

Si vous ne faites que naviguer sur le Web ou lire / écrire des documents, vous serez probablement très bien en train de passer une journée complète. Cependant, tout ce qui est plus intensif et vous voudrez recharger à un moment donné.

Avec le chargeur USB-C de 65 W inclus, vous cherchez environ 1,5 heure pour obtenir une charge complète à partir d'une batterie déchargée. Cela équivaut à environ 1% par minute ou 1 heure de vie à partir d'une charge de 10 à 15 minutes. En bref, vous irez probablement bien pour la journée, mais si vous avez absolument besoin d'une autonomie d'une journée, vous voudrez peut-être chercher ailleurs. En parlant de ce chargeur, c'est l'un des plus petits que j'ai vus et le câble USB-C tressé a une sensation très premium.

Surface de frappe et pavé tactile

Nous allons tout remettre ensemble et passer au clavier maintenant. Il est clair que Razer a une histoire de fabrication de claviers car celui-ci a une très bonne sensation. Les touches ont une résistance initiale ferme lorsque vous appuyez pour la première fois, ce qui se traduit par un actionnement beaucoup plus prononcé que ce à quoi je m'attendais. Pas du tout pâteux.

La légère bosse dans l'épaisseur globale de l'ordinateur portable permet une bien meilleure expérience de frappe que les autres ultrabooks. Le bouton d'alimentation dans le coin supérieur droit a une résistance supplémentaire et un délai d'activation pour éviter les arrêts accidentels. Je pense que c'est une fonctionnalité intéressante que tous les ordinateurs portables devraient avoir.

Comme on peut s'y attendre sur un Razer, le clavier est entièrement RVB. Le logiciel Synapse vous permet de personnaliser l'éclairage par touche. Vous pouvez également configurer des raccourcis clavier, des macros et différents profils. Pas très utile pour un ordinateur portable professionnel / de productivité, mais toujours agréable d'avoir l'option. J'ai été un peu déçu par la qualité du rétroéclairage, en particulier sur les touches plus larges.

Les marquages ​​des touches individuelles sont presque complètement transparents avec peu ou pas de diffusion. Cela provoque la concentration de la lumière au centre de la touche et n'illumine pas toute la largeur. Bien que cela soit particulièrement visible sur les touches «Entrée», «Maj» et «F4», c'est bien sur la plupart des autres touches. Ajouter un diffuseur de lumière ou une deuxième LED pour ces touches aurait été bien. Ce n'est pas un gros problème, mais donne simplement au Book 13 un aspect inhabituellement non poli pour un produit Razer.

En descendant vers le pavé tactile, j'ai trouvé que c'était un artiste solide. Il est à peu près aussi grand que ce à quoi vous pouvez vous attendre pour un ordinateur portable de cette taille avec une finition lisse. Les gestes à plusieurs doigts, le rejet de la paume et le toucher pour cliquer n'avaient aucun problème. Je dirais que le clic était un peu mou et pas aussi tactile que je l'aurais souhaité, même s'il fait toujours le travail.

La qualité sonore des haut-parleurs stéréo était vraiment bonne. Il devient très fort avec une distorsion minimale jusqu'à ce que vous le montiez complètement. C'est un peu mince avec un manque de présence de basses claires, mais c'est standard sur les ordinateurs portables minces. La clarté et l'imagerie stéréo étaient assez agréables. Je lui donnerais un A et je noterais qu'il est meilleur que la plupart des autres ordinateurs portables sur le marché.

Affichage

Razer utilise un panneau Sharp LQ134N1JW48 qui est agréable et dynamique à regarder. Comme c'est souvent le cas avec les écrans, cela se fait au détriment de la précision des couleurs.

Tous les tests d'affichage ont été effectués avec un compteur X-Rite i1Display Pro et le logiciel Calman 2020 Ultimate de Portrait. J'ai mesuré une luminosité maximale de 390 nits sur mon appareil après avoir désactivé toutes les fonctionnalités d'économie de batterie. En mode standard performances / équilibre de puissance, vous pouvez vous attendre à environ 200 nits à pleine luminosité.

Performances de pré-étalonnage du Book 13 dans Calman Studio à partir de Portrait

La précision des couleurs intégrée était décevante pour un ordinateur portable aussi haut de gamme. Certes, ce n'est pas commercialisé comme un ordinateur portable de création de contenu, mais je m'attendais toujours à un peu mieux. Les valeurs DeltaE moyennes de 4,4 pour la couleur et de 8,8 pour les niveaux de gris sont bien au-dessus de la limite acceptable pour tout travail de précision des couleurs.

Performances post-calibrage du Book 13 dans Calman Studio à partir de Portrait

Après avoir parcouru l'étalonnage du moniteur d'ordinateur de Calman, j'ai pu réduire les valeurs DeltaE à quelque chose de plus respectable. Pour la couleur, l'affichage a fini par 1,5 pour la couleur et 5,6 pour les niveaux de gris.

Si vous ne vous souciez pas nécessairement de la précision des couleurs, vous adorerez l'écran. Il est brillant, peu éblouissant et fait un travail décent pour cacher les empreintes digitales. Il semble que Razer et Sharp aient opté pour un profil de couleur par défaut conçu pour être visuellement attrayant pour les masses plutôt que pour les couleurs précises pour le petit nombre qui en a besoin. Je suis d'accord avec ce choix.

C'est un grand écran. Le léger saut à un rapport hauteur / largeur de 16:10 est un bonus et donne un peu plus d'espace sans alourdir l'ordinateur portable. Bien que Razer propose un écran UHD + dans la configuration de haut niveau, je ne pense pas que ce soit nécessaire. Sur un écran de 13,4 ", FHD (en fait 1200p puisqu'il s'agit d'un écran 16:10) est très dense et vous ne pourrez guère remarquer la résolution plus élevée.

C'est pour qui?

Pour conclure, j'ai été assez impressionné par le Razer Book 13. À 1 600 $ pour le modèle de milieu de gamme que j'ai examiné, ce n'est pas abordable, mais ce n'est pas inhabituel pour les ordinateurs portables professionnels / de productivité. C'est du côté trapu, bien que ce poids supplémentaire lui confère une grande qualité de construction et une grande robustesse. Alors que la plupart des autres marques sur le marché ont opté pour un design plus incurvé et effilé, Razer s'en tient à une approche rectangulaire et des lignes droites. Cela présente l'avantage supplémentaire de permettre des ports HDMI et USB Type-A pleine taille, ce que l'on ne trouve pas sur de nombreux modèles concurrents.

La performance est superbe. Le i7-1165G7 fait un excellent travail et les graphiques intégrés sont également solides. Grâce à la construction métallique et à une légère augmentation de l'épaisseur et du poids, Razer peut laisser le processeur fonctionner beaucoup plus rapidement que les autres ordinateurs portables dotés du même processeur. Le point faible ici est malheureusement le SSD. Je suis assez déçu que Razer n'ait pas opté pour une qualité supérieure et un disque plus grand. Cela dit, si vous êtes à la recherche d'un ordinateur portable à 1600 dollars, 150 dollars supplémentaires pour un vrai SSD M.2 NVMe ne feront pas sauter la banque. Le clavier, le pavé tactile et les haut-parleurs sont tous excellents dans l'ensemble. La durée de vie de la batterie est décente, mais pas aussi bonne que celle de certains autres ordinateurs portables sur le marché. L'écran est lumineux et magnifique hors de la boîte, mais pas très précis des couleurs.

Il y a beaucoup d'excellents ordinateurs portables dans cette catégorie de prix et il peut être très difficile de choisir. Cela dépend en grande partie de l'apparence et de celui sur lequel vous pouvez obtenir une meilleure offre. Je dirais que les principaux concurrents du Book 13 à ce prix sont le MacBook Pro M1, le HP ProBook 630 G8, le Lenovo ThinkPad X1 Carbon et le Dell XPS 13. Ce sont tous des ordinateurs portables exceptionnels à part entière, mais prenons une seconde rapide et comparez-les.

Avec le MacBook, vous pouvez obtenir un écran de résolution plus élevée et une durée de vie de la batterie améliorée pour à peu près le même prix. Il est difficile de comparer directement les performances entre le i7 et le M1 car le M1 est si nouveau et utilise un ISA différent. Le M1 gagne facilement dans certains tests et dans d'autres, le i7 prend le gâteau. N'oubliez pas que vous devrez prendre en compte le coût d'un dongle si vous avez emprunté cette voie.

En regardant le HP ProBook 630 G8, vous pouvez passer à un SSD de 512 Go avec 32 Go supplémentaires de mémoire Optane, mais l'écran n'est pas aussi beau et vous n'obtenez pas de ports Thunderbolt. La configuration ThinkPad X1 Carbon de Lenovo à cette gamme de prix vous fait également passer à un lecteur de 512 Go, conserve les ports Thunderbolt 4 et perd quelques onces. Cependant, il a plus d'une construction en plastique, donc il ne se sentira pas aussi haut de gamme que le Book 13. Pourtant, le ThinkPad est un bon choix si vous préférez un look plus traditionnel. Enfin, nous avons le XPS 13. Il a également une construction en aluminium CNC, mais a une sélection de ports très limitée et ses performances sont entravées par un système de refroidissement moins robuste.

Notre décision finale se résumerait à ceci. Si la minceur et la portabilité sont de gros soucis pour vous, le Razer Book 13 pourrait ne pas l'être. Cependant, si vous en sacrifiez une partie pour de gros gains de performances et une qualité de construction solide, vous serez très satisfait du Book 13.

Raccourcis d'achat

Maximus