beaucoup mieux que le MacBook Air?

C'est le grand bouleversement de la gamme portable d'Apple ces dernières semaines! Disparition du MacBook, repositionnement du MacBook Air, et … nouveau MacBook Pro 13 "entrée de gamme inattendue! Après une courte semaine dans son entreprise, nous proposons notre test complet.

Magnéto!

Tim Cook met ses ordinateurs portables en ordre

Ces dernières années, la gamme de MacBook (au sens large) avait perdu toute cohérence : l'entrée de gamme a été conduite par l'ancien MacBook Air un peu dépassé et dans le segment entre 1100 et 1500 €, nous avons trouvé à la fois le nouveau MacBook Air, l'ancien MacBook Pro 13 " entrée de gamme et le MacBook 12 ", un non-sens commercial qui avait le don de perdre l'utilisateur en cours de route.

à présent le segment des 1000-1500 € est comme ça:

– le MacBook Air (1249 €) devient le niveau d'entrée " Nouveau "

– le MacBook Pro 13 "à partir de 1499 €
– L’ancien MacBook Air et le MacBook 12 "disparaissent enfin de la gamme

Évidemment, Cette cohérence est un peu gâchée par les offres d'Amazon ou même par le Refurb officiel d'Apple., qui propose par exemple le MacBook Air 2018 à partir de 979 €, ou l'ancien MacBook Pro 13 "(2016 à 2018) à des tarifs parfois très compétitifs face au nouvel achat d'un MacBook est toujours complexe, mais Apple a finalement décidé de baisser ses prix, alors, pour une fois, réjouissons-nous!

Limited Thunderbolt, Touch Bar: des choix discutables

Esthétiquement, ce MacBook Pro 13 "ressemble à … un MacBook Pro 13", le même qui est sorti fin 2016 et très proche de ses petits-frères qui sont sortis il y a quelques mois. Avec sa silhouette grise sidérale, il reste très moderne, même si on aurait préféré un écran bord à bord.

Néanmoins, Apple a fait un choix étrange: il a repris une partie du châssis de l'ancien MacBook Pro 13 "d'entrée de gamme, construit en 2016, qui était destiné à l'époque à remplacer le MacBook Air. Apple ne lui avait greffé que 2 ports Thunderbolt, juste pour s'asseoir. Sur une machine allant de 1500 € à plus de 3300 € (toutes options), ce serrage est vraiment incompréhensible. Bref, il faudra absolument équiper vos hubs USB C (on aime le HooToo mais il y en a beaucoup d’autres) si vous ne voulez pas vous retrouver dans les ports!

Inversement, cette version a une barre tactile, dont l'utilité est vraiment discutable. La suppression aurait permis de baisser le prix de 100 ou 150 € … ou de proposer une meilleure capacité de stockage par exemple.

Un mot sur le clavier, 4ème génération (2019), qui est supposé résoudre à nouveau les fameux problèmes de blocage. Dans tous les cas, tous les MacBook (Air / Pro / 12 ") sont garantis 4 ans pour le clavier, ce qui vous laisse un peu de marge au cas où vous auriez à le remplacer. Depuis les modèles 2018, ce phénomène a largement disparu., même si Apple ne communique bien entendu aucun numéro.

Écran: MacBook Air surperformé

On l'oublie souvent mais le MacBook Pro 13 "et le MacBook Air ne disposent pas du même écran.

Déjà, le MacBook Air a qu’une gamme sRVB par rapport au dernier P3 du MacBook Pro 13 ".Le plus grand écart visible provient de la luminosité, 400 nits contre 500 nits au profit de Pro:

Si la La différence de rétro-éclairage a été réduite par Apple via une récente mise à jour de logiciel (de 315 à 400), le Pro est plus agréable à utiliser à l’extérieur ou dans un environnement très lumineux. De plus, si vous travaillez dans l'image (graphiques, photo, vidéo), la gamme P3 offre une gamme de couleurs plus étendue que celle de l'Air.

Un processeur puissant et économique

Avec une fréquence de base de 1,4 Ghz, beaucoup craignaient que cette nouvelle puce ne soit pas puissante et tombe rapidement en fréquence. Mais avec un Turbo presque 4Ghz et 4 coeurs (contre 2 sur les modèles avant 2018), il conserve toujours la marge pour conserver de bonnes performances, comme discuté ci-dessous. Mieux encore, avec son enveloppe thermique de seulement 15W (contre 27W sur le haut de gamme) cela promet d'offrir à la machine une bien meilleure autonomie.

Bancs théoriques encourageants

Sous GeekBench et CineBench, qui proposent des tests très théoriques, on trouve ici la mise en scène logique de la gamme, avec une puce légèrement plus lente que ses grands frères, pourtant beaucoup plus cher, mais tout se joue dans un mouchoir:

On remarquera avant tout l'écart de performance entre notre machine et le MacBook Air (encore récent), ou l'ancien MacBook Pro 13 "dual-core, les deux presque deux fois plus lents!

Doué pour l'audio

Si les machines dual-core étaient un peu précises en audio avancé (sauf pour jammer sur 4 pistes dans son garage, n’exagérez pas), notre MacBook Pro se débrouille plutôt bien sous Logic X et voici venir presser ses frères-frères dans ce programme qui utilise uniquement le processeur:

Encore ici, difficile de rivaliser avec des machines à 6 ou 8 coeurs, mais nous sommes très en avance sur le MacBook Air.

Enfin, dernier détail intéressant, la machine est capable de garder son Turbo au dessus de 3 GHz pendant toute la durée, une performance impressionnante pour une puce qui consomme peu et dont la fréquence de base au " loi " descendre à 1,4 Ghz:

Précision importante: l'environnement extérieur (température, humidité) peut influencer grandement sur les performances.

GPU: ça chauffe!

Sur les machines avec iGPU, la partie graphique est intégrée au processeur, ce qui est le cas sur tous les ordinateurs portables Apple (sauf 15 ") et Mac mini. Si vous avez le malheur d’utiliser simultanément le processeur graphique et le processeur – comme dans les jeux, les logiciels de retouche photo – tous chaufferont en même temps et doivent être refroidis rapidement.

Il est comment s'appelle en anglais le " étranglement " ou " étranglement " : pour continuer à travailler, la puce devra ralentir ses fréquences. Comme tous ses petits frères, notre MacBook Pro est confronté à ce problème. Lancer une partie, un calcul dans Final Cut Pro, et le GPU aura du mal à garder ses fréquences, pousser le GPU ET le CPU pour ralentir, ici jusqu'à 1.6 / 1.4Ghz :

Un Iris 645 qui ne fait pas de miracle

Très techniquement proche de l'Iris 655 modèles supérieurs, l'Iris 645 est légèrement sous l'horloge, mais c'est la seule différence réelle:

Dans les tests théoriques, la puce n'est donc pas un miracle, d'une manière ou d'une autre ! Sous CineBench, il est un peu plus lent (sous OpenGL) que le 655, mais bien meilleur que l'ancien MacBook Pro à deux cœurs ou le MacBook Air, presque deux fois plus lent:

Dans OpenCL (utilisé par Final Cut Pro, iMove, Photoshop …), on retrouve à peu près les mêmes niveaux de performance. J'ai ajouté ici notre MacBook Pro avec le Vega 20 juste pour vous montrer à quel point un bon GPU mobile peut être 2 à 3 fois plus puissant sur le même calcul.

Plutôt bon joueur!

Malgré la " étranglement ", notre MacBook Pro nous a surpris, surtout dans les jeux, gros consommateurs de GPU, où la machine parvient à se placer au même niveau, voire devant ses frères, théoriquement plus puissants:

Cliquez pour zoomer

Difficile de tirer des conclusions objectives sans une introspection complète des puces, mais avec une fréquence de processeur capable de chuter à 1,4 GHz, la partie graphique est probablement moins retenue sur cette machine, le GPU est aujourd'hui le principal facteur limitant les performances dans les jeux.

… mais moins talentueux d'édition, édition d'image

Par contre, dans des programmes comme Final Cut Pro ou Resolve, dont la partie CPU reste très importante et où le GPU est également souvent demandé, notre MacBook Pro ne fait pas de miracle … sans se distinguer de ses grands frères :

Sur ce genre de traitement, ayant un processeur graphique dédié et des puces à 8 cœurs comme sur le MacBook Pro 15 ", permettent d’obtenir des temps de calcul divisés par 2 ou 3. Au contraire, le MacBook Air et son circuit graphique anémique offrent un temps de calcul jusqu'à 10 fois plus long! Cela vous fait penser, même si vous travaillez sur iMovie!

À l'arrivée, le choix du modèle dépend donc beaucoup de votre utilisation : Si vous utilisez la bureautique, un MacBook Air peut ici suffire. Inversement, si vous faites beaucoup de montage vidéo, de traitement d’image, de jeux … Mieux vaut un 15 ", même la génération précédente, mais avec un processeur graphique dédié et un processeur à 4 coeurs. Le MacBook Pro 13 "est un bon compromis, permettant à la fois d'avoir un traitement Web / texte d'un côté et d'être très à l'aise avec Logic ou ponctuellement avec un logiciel d'édition et même quelques jeux récents.

Meilleur, attacher un GPU externeet vous obtenez une machine de bureau capable de jouer aux derniers jeux et d’exécuter Final Cut Pro plus rapidement qu’un modèle 15 "!

• eGPU Blackmagic: 695,00 €
EGPU Pro Blackmagic: 1 359,00 €

• Razer Core X
• Radeon RX 580
• Radeon Vega 56
• Radeon Vega 64

C’est notre test du eGPU Pro de Blackmagic

SSD plus lents (et trop petits)

Le SSD de 128 Go est un peu comme l’iPhone de 16 Go., décrié pendant des années, parce que son utilisation est très limitée, mais choisie par la plupart des gens, l’option suivante étant hors budget. En 2019, cette capacité reste vraiment très faible, trop probablement pour travailler convenablement sur une machine de production vendue 1500 €. Même en faisant des efforts – Apple Music, Photos dans le Cloud, pas de jeux, pas de partition Windows – vous pouvez rapidement saturer le disque, juste avec les fichiers de cache, installer divers programmes et avec le système.

Pire encore, l'option pour obtenir 128 Go supplémentaires, c'est facturé … 250 €! Ou 2 € / Go, alors que dans le commerce, nous commençons à trouver PCIe SSD NVMe de 1 To pour 100/120 €, soit 10 centimes par Go pour des performances identiques, voire plus. Disons que le SSD d’Apple n’offre rien d’extraordinaire pour justifier leurs tarifs.

Sur cette machine, dont le prix a chuté – le 13 "original sans Touch Bar était de 1699 € – Apple a coupé partout, y compris sur la vitesse du disque. Le graphique ci-dessous est suffisamment parlant, puisque l'entrée de gamme 2019 (MacBook Pro / MacBook Air) est 2 à 3 fois plus lente que leurs prédécesseurs de 2018 :

Tu comprends, les SSD choisis par Apple ne rêvent vraiment pascomme niveau de performance que de capacités.

Autonomie: la bonne surprise!

Nous soupçonnions un peu la partie processeur la moins énergivore, d’autant plus que la batterie est identique sur tous les MacBook Pro 13 ", l'autonomie de cette machine est en réalité bien meilleure que ses grands frères:

Si le MacBook Air conserve la tête du classement (son processeur ne consomme que 7W, contre 15 ici), on se rapproche de ses chiffres. Attention tout de même, les données recueillies par nous ne sont pas nécessairement comparables en fonction des utilisations. Il reste très difficile de tester l'autonomie des machines, chaque utilisateur ayant des besoins très différents. Ne vous attendez pas vraiment à aller au bureau sans chargeur, surtout si vous utilisez un écran externe, des périphériques, etc. Mais à 4 bonnes heures de train ou d’avion, votre MacBook Pro devrait en grande partie tenir la distance.

Bilan et conseil d'achat

Contre toute attente, ce MacBook Pro 13 "d'entrée de gamme est une bonne affaire: très puissant, avec une bonne autonomie de batterie, ce Mac combine les points positifs et offre un prix plancher pour une puce quad-core. Inversement, avec son petit SSD, deux ports Thunderbolt 3, il aura du mal à répondre à ceux qui ont besoin d’espace et de connectivité, redirigés mécaniquement vers les modèles supérieurs.

Pour obtenir un SSD de 256 Go et 4 ports Thunderbolt 3, il vous en coûtera 1999 € (N'oubliez pas de comparer les prix sur Amazon, maintenant moins cher sur la majorité des produits). Quant à notre modèle qui passe à 1749 € en 256Go, la demande excédentaire nous semble délirante pour seulement 128Go supplémentaires. Si vous avez besoin de 256 ou 512 Go de stockage, il existe des solutions plus intéressantes comme prendre un modèle 2018 sur Refurb. La version quadricœur 2018 avec 4 ports Thunderbolt 3 et 256 Go SSD est par exemple proposé à 1649 €! Il est donc moins cher que notre version boostée à 256 Go et avec seulement ses 2 ports Thunderbolt 3.

La transition de Core i5 à Core i7 est facturée assez chère, et le gain de performance n’est pas systématique. Nous n'avons pas testé cette puce car elle n'était pas encore disponible (Apple annonce fin juillet) et cela n'a pas d'intérêt majeur: le surplus tarifaire demandé n'est pas intéressant, mieux investir dans le stockage ou passer à la gamme supérieure, avec les 4 ports Thunderbolt 3.

Si l’on devait évaluer l’importance des options de ces modèles, il serait sans aucun doute SSD / CPU-GPU> RAM.

MacBook Pro pas cher?

Pour acheter votre MacBook Pro le moins cher possible, l'idéal est de passer par Amazon :

• Le MacBook Pro 13 "1.4Ghz 128 Go est à 1424 € (1499 € chez Apple)
• Le MacBook Pro 13 "1,4 Ghz 256 Go est à 1662 € (1749 € chez Apple)

Finalement, n'oubliez pas le Refurb et notre service RefurbStore.com (avec son application RefurbStore), qui vous donne accès aux modèles 2018 un peu moins chers.

Il faudra attendre quelques mois pour trouver ces nouvelles machines sur le magasin de produits reconditionnés d'Apple. Si vous n'êtes pas pressé, cela peut en valoir la peine!

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou à partir de notre nouvelle application RefurbStore!

Enfin, avoir le réflexe de traverser votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuit à Mac4Ever!

Remarque !

  • Conception
  • Connecteurs
  • les performances
  • Qualité prix
Plus : • 4 coeurs!
• très bonne performance
• Record autonomie
• écran P3, lumineux
Les moins: • 2 ports TB3 uniquement
• 128 Go de base SSD
• SSD plus lents
• Prix des options délirantes
Prix: 1499 € chez Apple
Moins cher sur Amazon (~ 1424 €)

4/5


beaucoup mieux que le MacBook Air?
4.9 (98%) 43 votes