Les enfants ne peuvent pas utiliser les ordinateurs … et c'est pourquoi cela devrait vous inquiéter – Coding 2 Learn

TL; DR? Pourquoi ne pas simplement aller regarder une autre vidéo de cinq secondes d'un chaton avec sa tête dans un rouleau de papier toilette, ou une description de 140 personnages d'un repas que votre ami vient de fourrer dans sa bouche. "nom nom". Ce blog n'est pas pour vous.

Le téléphone a sonné dans ma salle de travail. C'était l'une des réceptionnistes de l'école qui expliquait qu'il y avait un visiteur en bas qui devait accéder au réseau WiFi de l'école. iPad à la main, je me suis rendu à la réception pour voir une jeune femme de 20 ans assise sur une chaise avec un MacBook sur les genoux.

Je souris et me présentai en m'asseyant à côté d'elle. Elle me tendit son MacBook en silence et le regard sur son visage disait tout. Réparez mon ordinateur, geek, et dépêchez-vous. J'ai été confondu avec un technicien assez de fois pour reconnaître l'expression.

Je vais devoir faire vite. J'ai une leçon à enseigner dans 5 minutes, dis-je.
'Vous enseignez?'
'C'est mon travail, il se trouve que je gère aussi l'équipe réseau.'

Elle a réévalué sa catégorisation de moi. Plutôt que d'être un singe de réseau sans expérience, tapant au clavier, socialement inepte, sexuellement inexpérimentée, elle me voyait maintenant comme une collègue. Pour les gens comme elle, les techniciens sont une gêne nécessaire. Elle serait très heureuse de tous les ignorer, de plaisanter derrière leur dos et de les ricaner, mais elle sait que si elle ne peut pas afficher sa présentation PowerPoint sur le TBI, elle aura besoin d'un technicien. maintient une façade de politesse autour d’eux, tout en les écartant intérieurement trop geek interagir avec.

J'ai regardé le MacBook. Je n'avais aucune expérience avec OSX à l'époque. Jobs n'était pas un idiot cependant, et affiché fièrement dans le coin supérieur droit de l'écran était un symbole WiFi universellement reconnaissable. Il m'a fallu quelques secondes pour mettre l'appareil sur le réseau.

J'ai rendu le MacBook et la femme a ouvert Safari. "Internet ne fonctionne pas", déclara-t-elle avec dédain.

J'ai souvent entendu cette phrase de la part des étudiants et du personnel, ce qui m'a fait réagir. Normalement, je sors mon téléphone portable et fais semblant de taper quelques chiffres. En tenant le combiné à mon oreille, je dis: 'Oui, donnez-moi le poste de président des États-Unis … NON, JE NE TENIRAI PAS. C'est une urgence … Bonjour Monsieur le Président, j'ai bien peur d'avoir de mauvaises nouvelles. Je viens d'apprendre que l'Internet ne fonctionne pas.

J'ai décidé que la jeune femme n'apprécierait probablement pas le sarcasme et j'ai enlevé le MacBook pour pouvoir ajouter les paramètres du serveur proxy du comté. Je ne savais pas comment faire cela sous OS X. Le proxy par comté est là pour s'assurer que le personnel et les étudiants ne peuvent pas accéder à la pornographie sur le réseau de l'école. Il filtre également la violence, l'extrémisme, les jurons, les réseaux sociaux, l'alcool, le tabagisme, le piratage, les jeux et la vidéo en streaming. Paradoxalement, si vous effectuez une recherche Google sur "Paramètres du proxy OS X", les premiers résultats seront tous bloqués car vous utiliserez le mot "proxy", ce qui est un mot filtré.

'Savez-vous où sont les paramètres de proxy?' J'ai demandé, j'espère.

Je n'ai pas de réponse. Je pourrais aussi bien lui avoir demandé 'Pouvez-vous me dire comment réticuler des splines à l'aide d'un système de décodage hexagonal afin que je puisse créer une interface graphique dans Visual Basic et suivre une adresse IP.'

Il m'a fallu environ dix secondes pour trouver et renseigner les paramètres de proxy. J'ai rendu son MacBook et elle a en fait fermé Safari et l'a rouvert, plutôt que de se rafraîchir. 'Merci.' Sa gratitude était écrasante.

J'étais sur le point de partir, quand elle m'a arrêté. "PowerPoint ne fonctionne pas".

Cela ne justifiait probablement pas un appel téléphonique au président des États-Unis. Je suis sûr qu'il s'intéresse aux questions technologiques, mais la décomposition du principal outil de présentation au monde pourrait le soulager un peu. Au moins, la NSA ne perdrait plus de diaporamas mal conçus.

Les dollars d'impôt ne paient pas pour les graphistes

Je me suis assis et j'ai repris possession de son MacBook. La diapositive qu'elle affichait contenait une vidéo YouTube intégrée et, comme je l'ai dit, le streaming vidéo est bloqué. J'ai essayé d'expliquer cela à la femme, et elle a ensuite expliqué avec condescendance que cela ne devrait pas avoir d'importance, car la vidéo était dans son PowerPoint et cela partait de sa clé USB. Je n'ai pas discuté, ça ne valait vraiment pas mon temps. Au lieu de cela, je fais ce que je fais normalement pour les gens et Juste le faire fonctionner. À l'aide de la connexion 3G de mon iPad, j'ai configuré un point d'accès, téléchargé la vidéo YouTube à l'aide d'un site d'extraction populaire, puis intégré la vidéo désormais locale dans sa présentation.

«Alors, qu'est-ce que vous enseignez? elle a demandé pendant que je travaillais sur sa présentation.
'Informatique' ai-je répondu.
"Oh … Je suppose que ces jours-ci, vous devez constater que les enfants en savent plus sur les ordinateurs que les enseignants …"

Si vous enseignez l’informatique ou l’informatique, c’est une phrase que vous aurez entendue un million de fois, un milliard de fois, epsilon zéro fois, aleph une fois. D'accord, j'exagère, mais vous en avez beaucoup entendu parler. Il existe des variantes de la phrase, toutes épousant les capacités techniques des enfants d'aujourd'hui. Mon préféré est celui de mes parents: 'Oh, Johnny sera un naturel pour A-Level Computing. Il est toujours sur son ordinateur à la maison. Les parents semblent avoir une idée vague du fait que passer des heures chaque soir sur Facebook et YouTube transmettra, par une sorte d'osmose cybernétique, une connaissance de PHP, HTML, JavaScript et Haskell.

Normalement, quand quelqu'un jette ces ordures, je hoche la tête et souris. Cette fois, je ne pouvais tout simplement pas le laisser passer. «Pas vraiment, la plupart des enfants ne peuvent pas utiliser d'ordinateurs. (et toi non plus – Je n'ai pas ajouté.)

Elle a semblé surprise par mon rejet de ce qui est généralement considéré comme un truisme. Après tout, les adolescents ne sont-ils pas tous des natifs du numérique? Ils ont des ordinateurs portables, des tablettes, des consoles de jeux et des téléphones intelligents, ce qui en fait sûrement le groupe démographique le plus au fait de la technologie sur la planète. La cloche a sonné et j'avais vraiment une leçon à enseigner. Je n'ai donc pas eu le temps de lui expliquer mes théories sur la raison pour laquelle les enfants ne peuvent pas utiliser un ordinateur. Peut-être qu'elle lira mon blog.

La vérité est, les enfants ne peut pas utilisez des ordinateurs à usage général et la plupart des adultes que je connais ne le peuvent pas non plus. Il y a un nombre restreint d'individus que, à l'école, je considère techniquement avisés. Ce sont à peu près les trente à cinquante ans qui ont possédé un ordinateur pendant la majeure partie de leur vie adulte. Il existe bien sûr des exceptions parmi le personnel et les étudiants. Il y a toujours un ou deux enfants dans chaque cohorte qui ont déjà adopté la programmation ou le développement Web ou qui peuvent dépouiller un ordinateur de toutes ses forces, remplacer une carte mère et réinstaller un système d'exploitation. Il y a généralement quelques enseignants férus de technologie en dehors de la tranche d'âge que j'ai mentionnée, souvent issus des départements de mathématiques et de sciences, qui ne sont jamais vaincus que par les ordinateurs de leurs écoles parce qu'ils ne disposent pas de privilèges d'administrateur, mais ces personnes sont rares.

Avant de continuer, je suppose que je devrais vraiment définir ce que je pense, «ne peut pas utiliser un ordinateur». En tant que gestionnaire de réseau et enseignant, je suis souvent le premier point de contact lorsqu'un enseignant ou un étudiant a des problèmes avec les ordinateurs et les périphériques associés. Comme le dit mon technicien en chef, "Le problème est généralement l'interface entre la chaise et le clavier." Voici quelques exemples de problèmes Je rencontre assez régulièrement.

Un sixième m'apporte son ordinateur portable, m'expliquant qu'il fonctionne très lentement et n'arrête pas de s'éteindre. L'ordinateur portable est littéralement en train de crier, les fans du processeur fonctionnent à pleine vitesse et le boîtier est incroyablement chaud au toucher. J'exécute le Gestionnaire des tâches pour voir que le processeur fonctionne à 100%, malgré que la seule application ouverte soit uTorrent (qui, accessoirement, contenait environ 200 fichiers torrent à l'ensemencement actif). Je regarde quels processus sont en cours d'exécution et ils sont nombreux, monopolisant le processeur et la mémoire vive. De plus, je ne peux pas en terminer un seul. 'Quel anti-virus utilisez-vous?' Je demande, seulement pour me faire dire qu'il n'aimait pas utiliser l'antivirus parce qu'il avait entendu dire que son ordinateur ralentissait. Je lui rends l'ordinateur portable et lui dis qu'il est infecté. Il demande ce qu'il doit faire et je suggère de réinstaller Windows. Il me regarde d'un air absent. Il ne peut pas utiliser un ordinateur.

Un enfant pose sa main dans ma leçon. «Mon ordinateur ne s'allume pas», dit-elle, avec un air de désespoir qui implique qu'elle a essayé tous les moyens imaginables de faire fonctionner la chose. J'avance, allume le moniteur et l'écran clignote, affichant l'écran de connexion Windows. Elle ne peut pas utiliser un ordinateur.

Un professeur m'apporte son ordinateur portable à l'école. "Une chose sanglante ne se connecte pas à Internet." dit-elle avec colère, comme si c'était de ma faute. «J'avais des tonnes de travail à faire la nuit dernière, mais je ne pouvais pas du tout avoir accès à Internet. Mon mari a même essayé et il n'arrivait pas à comprendre et il est excellent en informatique. Je retire le portable de sa main, actionne l'interrupteur sans fil qui se trouve sur le côté et le lui rend. Ni elle ni son mari ne peuvent utiliser un ordinateur.

Un enfant frappe à la porte de mon bureau, se plaignant de ne pas pouvoir se connecter. 'Avez-vous oublié votre mot de passe?' Je demande, mais il insiste qu'il ne l'a pas fait. 'Quel était le message d'erreur?' Je demande, et il hausse les épaules. Je le suis à la suite informatique. Je le regarde taper son nom d'utilisateur et son mot de passe. Une boîte de message s'ouvre, mais l'enfant clique sur OK si rapidement que je n'ai pas le temps de lire le message. Il répète ce processus trois fois, comme si l'ordinateur allait soudainement changer d'avis et lui permettre d'accéder au réseau. À sa troisième tentative, je réussis à avoir un aperçu du message. Je tends la main derrière son ordinateur et branche le câble Ethernet. Il ne peut pas utiliser un ordinateur.

Une enseignante m'apporte son tout nouvel iPhone, le précédent ayant été détruit. Elle a perdu tous ses contacts et est très en colère. Je lui demande si elle avait déjà branché son vieil iPhone sur son ordinateur, mais elle ne s'en souvient pas. Je lui demande d'apporter son ordinateur portable et son iPhone. Quand elle les apporte le lendemain, je restaure son téléphone à partir de la sauvegarde qui se trouve sur son ordinateur portable. Elle a retrouvé ses contacts et ses photos. Elle est heureuse. Elle ne peut pas utiliser un ordinateur.

Un enseignant appelle mon bureau en se plaignant que son ordinateur portable n’a "pas d’Internet". Je me promène dans sa classe. Il me dit qu'Internet était là hier, mais aujourd'hui, il est parti. Son bureau est un solide mur d’icônes Microsoft Office placées au hasard. J'essaie rapidement d'expliquer que le bureau n'est pas un bon endroit pour stocker des fichiers car ils ne sont pas sauvegardés sur le serveur, mais il s'en fiche. il veut juste le retour d'internet. J'ouvre le menu de démarrage et clique sur Internet Explorer, et sa page d'accueil clignote. Il explique qu'Internet était déjà sur son ordinateur, mais ce n'est plus le cas. Je ferme I.E. et parcourez le bureau pour trouver le petit "e" bleu enfoui entre des icônes PowerPoint et Excel. Je pointe du doigt. Il pointe un endroit différent sur l'écran, m'informant de l'endroit où il se trouvait. Je ramène l'icône à son emplacement d'origine. Il est heureux. Il ne peut pas utiliser un ordinateur.

Un gamin lève la main. Il me dit qu'il a un virus sur son ordinateur. Je regarde son écran. Dans son navigateur Web, une boîte de dialogue XP semble indiquer que son ordinateur est infecté et offre des outils gratuits d'analyse et de suppression des logiciels malveillants. Il est sur une machine Windows 7. Je ferme l'onglet incriminé. Il ne peut pas utiliser un ordinateur.

Ne pas savoir comment utiliser un ordinateur est considéré comme acceptable si vous avez vingt-cinq ans ou plus. C’est quelque chose dont certaines personnes sont même fièrement pervers, mais la sagesse prédominante est que tout les moins de 18 ans sont des assistants techniques et ce n'est tout simplement pas vrai. Ils peuvent utiliser certains logiciels, notamment les applications Web. Ils savent comment utiliser Facebook et Twitter. Ils peuvent utiliser YouTube et Pinterest. Ils savent même comment utiliser Word, PowerPoint et Excel. Leur demander de réinstaller un système d'exploitation et ils sont perdus. Demandez-leur de mettre à niveau leur disque dur ou leur RAM et ils transpirent en sueur froide. Demandez-leur ce que signifie https, pourquoi c'est important et ils vous regarderont comme si vous parliez klingon.

Ils cliquent sur "OK" dans les boîtes de dialogue sans lire le message. Ils choisissent des mots de passe comme qwerty1234. Ils s'arrêtent en maintenant le bouton d'alimentation enfoncé jusqu'à ce que le moniteur devienne noir. Ils se laisseront connectés à un ordinateur et sortiront de la pièce. Si un programme ne répond pas, ils cliquent plusieurs fois sur le même bouton jusqu'à ce qu'il se bloque complètement.

Comment avons-nous pu arriver à cette situation? Comment une génération ayant accès à autant de technologie peut-elle savoir comment l'utiliser?

Parents

Je me suis trompé, comme beaucoup d'entre vous, j'en suis sûr. Lorsque nous avons acheté une XBox, c’était Techno-papa à la rescousse. J'ai heureusement joué avec le fouillis de câbles, puis j'ai créé des profils pour tout le monde. Quand le MacBook de mon fils a été infecté par le virus FlashBack Techno-papa à la rescousse. J'ai regardé des guides en ligne, puis j'ai explosé dans le terminal jusqu'à ce que j'aie éradiqué ce mauvais garçon. Quand nous avons acheté un 'Family Raspberry Pi' Techno-papa à la rescousse. J'ai tout branché, j'ai flashé un système d'exploitation sur la carte SD, puis je me suis assis fièrement, me demandant pourquoi personne d'autre que moi ne voulait utiliser la chose foutue. Tout au long de leur vie, je l'ai fait pour eux. Configurez le nouveau matériel, installez le nouveau logiciel et agissez en tant que technicien interne en cas de problème. En conséquence, j'ai une famille d'analphabètes numériques.

Écoles

Lorsqu'il est devenu évident que les ordinateurs allaient devenir importants, le gouvernement britannique a reconnu que les TIC devraient probablement faire partie du programme de base des écoles. Étant une bande d’analphabètes en informatique, les politiciens et les conseillers se sont tournés vers l’industrie pour demander ce qu’il faudrait inclure dans le nouveau programme. À l'époque, il n'y avait que un l’industrie et c’était le monopole de Microsoft. Microsoft a longuement réfléchi à ce qui devrait être inclus dans le programme et après une délibération minutieuse, il a conseillé aux étudiants d'apprendre à utiliser les logiciels bureautiques.. Et ainsi le programme était né. Les écoles ont naturellement recherché longtemps et avec acharnement les logiciels de bureautique appropriés pour enseigner, puis ont choisi Microsoft Office après une grande attention.. Ainsi, depuis 2000, les écoles enseignent aux étudiants les compétences Microsoft (les compétences Adobe ont été introduites un peu plus tard).

Mais le programme n’est pas le seul domaine dans lequel nous nous sommes trompés. Nos infrastructures de réseau dans les écoles britanniques sont également à blâmer. Nous avons reproduit les réseaux d’entreprise, empêchant les enfants et les enseignants d’accéder aux paramètres du système, à la ligne de commande et exigeant des droits d’administrateur pour pratiquement tout. Ils sont assis devant un ordinateur à usage général sans la possibilité de faire de l'informatique à usage général. Ils ont accès à quelques applications et c'est tout. Les ordinateurs accèdent à Internet par le biais de serveurs proxy qui filtrent de manière agressive tout ce qui est moins fade que Wikipedia, et la plupart des écoles disposent d'un logiciel de filtrage supplémentaire afin de pouvoir gérer une liste blanche de «sites appropriés».

Windows et OS X

Mon premier PC était un ESCOM P100 avec Windows 3.1. Mon deuxième était un Packard Bell avec Windows 95. Mon troisième était une version personnalisée avec Windows XP. Mon quatrième était un ordinateur portable Acer avec Windows 7. J'utilise maintenant un MacBook Pro avec OS X (ou occasionnellement Ubuntu, selon mon humeur et mon niveau de paranoïa). Windows 7 a été un changeur de jeu pour moi. C'était la première fois que j'installais un système d'exploitation et je n'avais littéralement rien à configurer. Même un professeur d'éducation physique aurait pu le gérer.

Windows 7 (je déteste 8, mais c'est une autre histoire) et Mac OS X sont d'excellents systèmes d'exploitation. Ils sont faciles à utiliser, ne nécessitent quasiment aucune configuration, incluent ou fournissent un accès facile à tous les pilotes nécessaires et, en règle générale, "fonctionnent". Il est fantastique que tout le monde, du plus petit enfant au plus âgé des grands-parents, puisse désormais utiliser un ordinateur avec un minimum de connaissances techniques, mais c'est aussi un désastre. Ce n'était pas comme ça. Utiliser un système d'exploitation était un travail ardu. Lorsque les choses tournaient mal, il fallait plonger et se salir pour réparer les choses. Vous avez découvert les systèmes de fichiers, les paramètres de registre et les pilotes de votre matériel. Plus maintenant.

Je pense que l’on dira un jour la même chose à propos de la capacité de conduire. Il y aura toujours des geeks de l'automobile qui construiront des voitures en kit et passeront des journées entières à perfectionner leurs compétences de conduite, tandis que le reste d'entre nous s'assiéra et se relaxera pendant que Google nous conduit au travail dans des petites bulles fermées.

Mobile.

Le mobile a tué la compétence technique. Nous transportons maintenant tous des ordinateurs qui prétendent être des téléphones mobiles ou des tablettes. La plupart des gens ne voient même pas leur téléphone comme un ordinateur. C'est un appareil permettant d'accéder rapidement et facilement à Google. C'est un appareil qui nous permet de prendre des photos et de les poster sur Facebook. C'est un appareil qui nous permet de jouer à des jeux et de poster nos scores sur Twitter. C'est un périphérique qui verrouille le système de fichiers (ou nous le cache). C'est un appareil qui permet uniquement l'installation d'applications assainies via un magasin d'applications réglementé. C'est un appareil dont le matériel ne peut pas être mis à niveau ou remplacé et qui sera obsolète dans un an ou deux. Il s’agit d’un ordinateur aussi polyvalent que le jouet Fisher Price que j’avais quand j’avais trois ans.

Mon premier téléphone portable

C'est donc l'état du monde. Faisons des statistiques pour illustrer mon propos. Si, il y a 20 ans, 5% d'entre nous avions un ordinateur à la maison, vous pouviez à peu près garantir que 95% de leurs propriétaires possèdent des compétences techniques en informatique. Aujourd'hui, supposons que 95% d'entre nous avons un ordinateur à la maison, alors je suppose qu'environ 5% des propriétaires possèdent des connaissances techniques.

C'est effrayant et je suis sûr que les vraies statistiques seraient encore plus effrayantes. C'est quelque chose qui devrait nous inquiéter tous.

Pourquoi?

La technologie affecte nos vies plus que jamais auparavant. Nos ordinateurs nous donnent accès à la nourriture que nous mangeons et aux vêtements que nous portons. Nos ordinateurs nous permettent de travailler, de socialiser et de nous divertir. Nos ordinateurs nous donnent accès à nos services publics, à nos banques et à notre politique. Nos ordinateurs permettent aux criminels d'interagir avec nous, en volant nos données, notre argent, notre identité. Nos gouvernements utilisent maintenant nos ordinateurs pour surveiller nos communications, nos comportements, nos secrets. Cory Doctorow a dit beaucoup mieux que moi quand il a dit:

Il n'y a pas d'avions, seulement des ordinateurs qui volent. Il n'y a pas de voitures, seulement des ordinateurs dans lesquels nous sommes assis. Il n'y a pas de prothèses auditives, seulement des ordinateurs que nous mettons dans nos oreilles.

L'été de la surveillance m'a inquiété.

Après que les révélations de Snowden eurent été révélées, je suis allé à l'école lundi pour constater que la plupart de mes collègues et étudiants n'avaient pas entendu parler du scandale ou s'ils s'en moquaient bien. Tandis que j'étais occupé à supprimer mes comptes en ligne et à verrouiller mes machines, mes amis m'ont appelé paranoïaque et ont fait des blagues sur les chapeaux en papier d'aluminium. Ma famille a haussé les épaules 'Meh' manière, et a marmonné le souvent cité "Rien à cacher, rien à craindre." Cameron annonce alors que les FAI vont commencer à filtrer Internet. C'est décrit comme un "filtre porno", mais les enquêtes de Open Rights Group impliquent que beaucoup plus que le porno sera filtré par défaut. Pour couronner le tout, le conseiller principal de Cameron sur cette question voit son site Web piraté et montre à quel point elle est techniquement analphabète.

Les politiciens, les fonctionnaires, les policiers, les enseignants, les journalistes et les PDG de demain sont en cours de création. Ces personnes ne savent pas utiliser les ordinateurs, mais elles vont créer des lois concernant les ordinateurs, les appliquer, informer les jeunes sur les ordinateurs, faire des reportages dans les médias sur les ordinateurs et faire du lobbying auprès des politiciens. Pensez-vous que cet état de fait est acceptable? David Cameron me dit que le filtrage Internet est une bonne chose. William Hague me dit que je n'ai rien à craindre du GCHQ. J'ai une question pour ces décideurs:

Sans référence à Wikipedia, pouvez-vous me dire quelle est la différence entre Internet, le World Wide Web, un navigateur Web et un moteur de recherche?

Sinon, vous n'avez pas le droit de prendre des décisions qui affectent mon utilisation de ces technologies. Essaye le. Vos amis connaissent la différence? Le faites vous?

Tout réparer

Parents

Arrêtez de réparer les choses pour vos enfants. Vous passez beaucoup de temps à les entraîner à l’entraînement à l’enfance, parce que pouvoir utiliser les toilettes est une compétence essentielle dans la société moderne. Vous devez faire la même chose avec la technologie. Achetez-leur un ordinateur par tous les moyens, mais si ça ne va pas, demandez-leur de le réparer. Achetez-leur un smartphone, accordez-leur 10 euros de crédit sur un magasin et dites-leur pourquoi les achats intégrés sont une mauvaise idée. Lorsque nous apprenons aux enfants à faire de la bicyclette, nous devons éventuellement retirer les roues d’entraînement. Voici une idée. Quand ils atteignent onze heures, donnez-leur un fichier texte avec dix mille clés WPA2 et dites-leur que le vrai est quelque part. Voyez à quelle vitesse ils découvrent alors Python ou Bash.

Écoles

Au Royaume-Uni, nous progressons dans la résolution de ce problème. Gove et moi avons une relation amour-haine, mais j'aime vraiment ce qu'il fait pour le programme d'informatique. Nous devons simplement veiller à ce que les directeurs d'académie s'en tiennent à la science informatique et n'utilisent pas la réforme du curriculum pour économiser de l'argent en supprimant complètement le sujet.

Nous pourrions faire plus si. Nous devrions apprendre aux enfants à ne pas installer de logiciels malveillants, plutôt que de verrouiller les machines pour que ce soit physiquement impossible. Nous devrions apprendre aux enfants à rester en sécurité en ligne plutôt que de filtrer leur Internet. Google et Facebook donnent de l'argent aux enfants s'ils parviennent à trouver et à exploiter des failles de sécurité dans leurs systèmes. Dans les écoles, nous excluons les enfants qui tentent de pirater nos systèmes. Est-ce correct?

Windows et OSX

UTILISER LINUX. Bon, ce n’est donc pas toujours pratique, mais la plupart des distributions Linux vous incitent vraiment à apprendre à utiliser un ordinateur. Tout le monde devrait au moins avoir une pièce de théâtre à un moment donné de sa vie. Si vous n'allez pas utiliser Linux, alors si vous êtes sous OS X, jouez dans le terminal. C'est vraiment amusant et vous vous sentez comme un pirate, comme le font la ligne de commande ou PowerShell dans Windows.

Mobile

Celui-ci est délicat. iOS est une cause perdue, à moins que vous ne vous retrouviez en prison, et Android n'est guère mieux. J'utilise Ubuntu-Touch, et cela offre des possibilités. Au moins, vous avez l’impression que le téléphone portable vous appartient. Donc, je ne peux pas utiliser la 3G, elle se bloque lorsque j'essaie de passer des appels téléphoniques et que l'appareil est tellement chaud que, lorsqu'il est dans ma veste, il devient un excellent chauffe-tétons, mais je peux en voir le potentiel.

Conclusion

Ceci est déjà arrivé Ce n'est pas un phénomène nouveau. Il y a cent ans, si vous aviez la chance de posséder une voiture, vous saviez probablement comment la réparer. Les gens pourraient au moins changer l'huile, changer les pneus ou même donner une mise au point au moteur. Je possède une voiture depuis presque toute ma vie d'adulte et c'est un mystère pour moi. En tant que tel, je compte sur les vendeurs pour me dire lequel acheter, les mécaniciens pour me dire ce qui ne va pas, puis le réparer pour moi et à mesure que la technologie progresse, je deviens également dépendant de la navigation par satellite. Je doute que mon fils de cinq ans devra même apprendre à conduire. Ce sera fait pour lui par sa voiture. Quand il aura besoin de le réparer, il sera dirigé vers le mécanicien qui paie le plus pour la publicité en ligne. Lorsqu'il voudra s'arrêter pour manger un morceau, il sera dirigé vers le fast-food qui paie le plus pour la publicité en ligne. Lorsqu'il aura besoin de recharger ses cristaux de dilithium, il sera dirigé vers la station de classement qui paie le plus pour la publicité en ligne.

Je souhaite que les personnes qui contribueront à façonner notre société à l'avenir comprennent la technologie qui contribuera à façonner notre société à l'avenir. Si cela se produit, nous devons inverser la tendance à la hausse exponentielle de l'analphabétisme numérique. Nous devons agir ensemble en tant que parents, enseignants, décideurs. Construisons une génération de hackers. Qui est avec moi?

Edit: J'ai corrigé quelques erreurs qui m'ont été signalées. Cela n’annule en rien les commentaires que j’ai reçus sur ma mauvaise utilisation de la langue anglaise.

Edit: Il y a des discussions (maintenant mortes) sur Hacker News et Reddit

Les enfants ne peuvent pas utiliser les ordinateurs … et c'est pourquoi cela devrait vous inquiéter – Coding 2 Learn
4.9 (98%) 43 votes
 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.